Nous suivre Info chimie

Mal en point, Axiall cède des actifs non-stratégiques

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe américain n'est pas dans la meilleure des positions. Sous la menace d'une acquisition par son compatriote Westlake, Axiall a publié un bilan financier peu heureux. Son chiffre d'affaires a reculé de 11,7 % en un an, à 3,36 milliards de dollars (3,09 Mrds €). Mais son résultat net, de 46,3 M$ en 2014 s'est mué en une perte nette de 816,4 M$ en 2015 ! Des effets de change et des effets de prix très défavorables auraient largement plombé le bilan. Etonnament, l'action s'est maintenue autour de 20 $ par titre. Selon Chemical Week, Axiall aurait publié des chiffres meilleurs qu'attendus par les analystes. Reste que le groupe d'Atlanta vient d'annoncer deux cessions d'actifs jugés non-stratégiques. D'abord, Axiall s'est lancé dans la cession de Solucor, son activité d'additifs pour des applications dans le polychlorure de vinyle (PVC) rigide. L'usine de Bradford dans l'Ontarion (Canada), mise en service en 1994 et qui recense 60 salariés, est comprise dans cette opération qui devait se finaliser le 29 février. L'acquéreur est Galata Chemicals, producteur d'additifs plastiques et filiale d'Artek Surfin Chemicals. En parallèle, Axiall a signé un accord pour céder au fonds OpenGate Capital (qui détient notamment en partie Kem One) ses activités de profilés pour portes et fenêtres. Cette activité est une partie de celles de sa filiale Royal Building Products qui se concentrera désormais sur d'autres matériaux et solutions pour la construction, plus profitables, selon Axiall. La transaction, qui devrait se finaliser au 31 mars, comprend aussi la cession d'une usine de profilés à Concord, toujours en Ontario.

Axiall n'a pas dévoilé les détails financiers de ces deux opérations mais indiqué dans son bilan 2015 qu'il en attendait des apports de 41,1 M$. Le groupe a même précisé qu'une cession d'autres produits pour la construction serait engagée et pourrait se concrétiser d'ici mi-2016. L'an dernier, Axiall avait déjà procédé à deux cessions d'importance : celle d'une usine texane de phosgène et de dérivés à Altivia Chemicals, ainsi que ses actifs d'aromatiques à Ineos.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

  Le groupe coréen LG Chem a annoncé la signature d’un contrat conditionnel avec la société chinoise Ningbo Shanshan. Cet accord porte sur la vente d’une partie de l’activité de[…]

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Plus d'articles