Nous suivre Info chimie

Marché morose des plastiques au Brésil

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

L'Associação Brasileira da Indústria Química (Abiquim), fédération brésilienne de l'industrie chimique, a publié un bilan morose pour les marchés des résines au Brésil en 2014. En un an, la consommation nationale apparente (CAN), calculée en ajoutant les volumes de production et d'importation et en retranchant les exportations, a reculé de 3,2 %. La production de résines thermoplastiques dans le pays a chuté de 4 % en un an, les exportations ont régressé de 1,6 % en volume, tandis que les importations ont progressé de 0,6 %, notamment pour le polyéthylène (+10 %) et le polypropylène (+7 %). Ainsi, le volume des importations dans la CAN a atteint 28 %, un des plus forts taux de la décennie, note l'Abiquim. La fédération explique cette situation par plusieurs facteurs : faible compétitivité de l'industrie en raison des incertitudes liées aux approvisionnements en eau et en énergie, coûts de production accrus, en particulier pour les commodités qui ne peuvent faire le poids par rapport à celles issues de l'exploitation du gaz de schiste sur le marché nord-américain, le poids de la taxation, ou encore la déficience des infrastructures existantes. À l'exception du polychlorure de vinyle, avec une croissance de 1 % en un an, toutes les productions de résines thermoplastiques affichent des déclins en 2014 au Brésil : celle de polyéthylène téréphtalate de grade bouteille a chuté de 7,5 %, celles de polyéthylène de 6,8 %, celle d'éthylène-acétate de vinyle (EVA) de 3,1 %, celles de polypropylène de 2,1 %, et celles de polystyrène de 1,6 %.

Le déficit commercial en volume a forci de 4,3 % entre 2013 et 2014, atteignant 674 000 tonnes l'an passé contre seulement 240 000 t en 2010. L'Abiquim note aussi que pour la toute première fois, les échanges avec le Mercosur enregistraient un déficit, en l'occurrence de 30 88 t. En 2013, il s'agissait d'un excédent de 41 200 t. Enfin, le taux d'utilisation des unités de production de résines au Brésil l'an dernier n'a pas excédé 78 %, quand il devrait évoluer entre 87 et 90 %, juge la fédération brésilienne.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Lancement du quatrième Plan national Santé-Environnement

Lancement du quatrième Plan national Santé-Environnement

Le 7 mai 2021, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé ont officiellement lancé le quatrième Plan national[…]

Green Deal : Epoxy Europe rejoint le Cefic

Green Deal : Epoxy Europe rejoint le Cefic

Solvay conclut un accord pour l'achat de certificats d'énergie renouvelable

Solvay conclut un accord pour l'achat de certificats d'énergie renouvelable

Perturbateurs endocriniens : L’Anses veut accélérer les évaluations

Perturbateurs endocriniens : L’Anses veut accélérer les évaluations

Plus d'articles