Nous suivre Info chimie

Matériaux : Réaliser l'empreinte d'une molécule afin de l'identifier

Sujets relatifs :

L'Institut de chimie analytique de l'université de Vienne en Autriche met au point des matériaux fonctionnels capables d'identifier des molécules, des polymères, voire des cellules entières. Le principe ? Réaliser une empreinte de la molécule d'intérêt dans un polymère, puis poser ce polymère sur un quartz et en mesurer les vibrations acoustiques de surface. La molécule recherchée est d'abord ajoutée à une solution en cours de polymérisation, par exemple de polyuréthane. Il se forme alors une fine couche de polymère, de quelques centaines de nanomètres d'épaisseur, percée de trous ayant la forme des molécules d'intérêt. Ce film est alors placé sur un quartz piézoélectrique. Une molécule s'insérant dans l'empreinte lui correspondant modifiera la masse du revêtement et donc la fréquence de résonance du quartz. Une seule molécule peut être détectée, la sensibilité du détecteur étant de l'ordre du femtogramme
(10-15 grammes). Ce système de détection a pour avantage d'être applicable à de nombreuses molécules (jusqu'aux cellules) en phase gazeuse ou liquide.
Les chercheurs ont ainsi pu différencier les différents virus du rhume ainsi que des hématocytes en fonction des groupes sanguins. Ils ont également pu déterminer l'état d'une cellule cancéreuse. En effet, des empreintes moléculaires permettent de savoir si une cellule est en phase de division ou non.
Source : Adit

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Metron contribue à « l'intelligence énergétique » des industriels

Metron contribue à « l'intelligence énergétique » des industriels

L'entreprise technologique Metron a développé une solution d'intelligence artificielle au service de la performance énergétique. Elle permet à l'industriel de s'inscrire dans l'usine 4.0[…]

25/02/2019 | Génie des procédésZoom
Les coraux digèrent mal l'octocrylène

Les coraux digèrent mal l'octocrylène

Axelera en route pour la phase IV

Axelera en route pour la phase IV

Les micro-organismes d'Agrauxine améliorent la santé des plantes

Les micro-organismes d'Agrauxine améliorent la santé des plantes

Plus d'articles