Nous suivre Info chimie

Merck cède sa division à Novozymes

J.C

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe allemand se détourne des phytosanitaires. Héritée des acquisitions du Français Lipha en 1991 et du Canadien Agribiotics en 2006 (CPH n°335), sa division EMD Crop BioScience sera cédée à Novozymes pour 275 millions de dollars (209,4 M€). L'opération devrait être finalisée entre février et mai 2011. EMD Crop BioScience a généré des ventes de 35 M€ en 2009 et devrait atteindre les 45 M€ en 2010, grâce notamment à une croissance moyenne de 15 % ces sept dernières années, selon Novozymes. Cette division est spécialisée dans les agents biotechnologiques et naturels inoculables à une grande variété de cultures comme le soja, les plantes légumineuses, le maïs, les arachides, la luzerne ou encore les cultures fourragères. Ces agents permettent d'améliorer la santé et la vigueur des cultures ainsi que leur rendement. EMD Crop BioScience est une activité essentiellement basée aux Amérique, avec trois filiales aux États-Unis, au Canada et en Argentine. Aujourd'hui, Merck KGgA estime que cette activité est devenue marginale dans son portefeuille chimique, notamment depuis son renfort dans les sciences de la vie avec le rachat de Millipore cette année (CPH n°499). Le groupe danois, qui a signé pour la reprise de l'ensemble des filiales et des 165 salariés de Merck dédiés à cette activité, va de son côté largement se renforcer sur le segment des phytosanitaires. Actuellement, cette activité est encore modeste dans son portefeuille. EMD Crop BioScience devrait être incorporé dans la division Microrganisms de Novozymes. Division qui n'a compté que pour 5 % des ventes totales du groupe sur les neuf premiers mois 2010 (7,3 Mrds de couronnes danoises, environ 982 M€). Novozymes s'est positionné sur le segment des phytosanitaires en 2007, avec la reprise du Canadien Philom Bios, puis s'est renforcé en août 2010 en reprenant le Brésilien Turfal, spécialiste d'agents microbiens inoculables pour améliorer la résistance des cultures.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

Le géant allemand de la chimie BASF a fait part de son intention d’augmenter ses capacités de production d’esters synthétiques pour lubrifiants sur son site de Jinshan, en Chine. Afin de faire face à la[…]

12/10/2020 | EstersChimie
BASF réaligne sa division Global Business Services

BASF réaligne sa division Global Business Services

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Plus d'articles