Nous suivre Info chimie

Mersen dévisse en 2013

D.O.

« L'année 2013 s'est déroulée dans un environnement difficile, même si la situation s'est légèrement améliorée pour le groupe en fin d'année sur certains marchés comme le solaire ou l'électronique », décrit Luc Themelin, président du directoire de Mersen, pour résumer l'exercice financier de 2013. L'ex-Carbone Lorraine n'affiche que des indicateurs en baisse. Le groupe a généré des ventes de 738,8 millions d'euros (- 6 % par rapport à 2012), son Ebitda s'est affaissé de près de 15 % sur un an, à 100 M€, et le bénéfice net a plongé, passant de 7,2 M€ en 2012 à une perte de 28,6 M€ en 2013. « Mersen a bien résisté en affichant une marge d'Ebitda de 13,5 % et en dégageant un cash-flow opérationnel élevé », tempère Luc Themelin. Avant d'ajouter : « Nous avons constaté des charges exceptionnelles significatives en 2013 liées principalement à des dépréciations, ce qui altère significativement le résultat net de l'année ». Le chiffre d'affaires du pôle Matériaux (SMA) a subi un repli de 11,2 %, à 300,3 M€, « en raison des faibles ventes sur le marché solaire ». Par ailleurs, le groupe précise que « sur le marché de la chimie, les facturations ont été à un niveau équivalent à celui de 2012 ». Illustration de cette santé précaire du pôle SMA, Mersen avait cédé des activités d'échangeurs de chaleur métalliques et agitateurs en décembre dernier. Le pôle Électrique (SCE) a enregistré un retrait moindre, de 2,1 %, à 438,5 M€. Les ventes dans l'énergie et les transports sont restées stables par rapport à 2012, tandis que « les industries de procédés ont affiché une décroissance, en particulier en Europe ». Mersen se veut néanmoins optimiste pour son avenir. Pour 2014, le groupe prévoit « une légère progression du chiffre d'affaires à périmètre et changes constants ». A moyen terme, le groupe a engagé son plan de restructuration « Transform » de 30 M€ visant à réorganiser sa production. Il aidera Mersen à atteindre 1 Mrd € de ventes d'ici à 5 ans.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Talke ouvre un entrepôt à Cologne

Talke ouvre un entrepôt à Cologne

Le spécialiste allemand de la logistique pour la chimie, Talke, a inauguré un entrepôt à Hurth, près de Cologne, en Allemagne. La mise en service de ce dépôt à trois sections a permis de[…]

Maire Tecnimont limite la casse en 2019

Maire Tecnimont limite la casse en 2019

Exercice solide pour Brenntag en 2019

Exercice solide pour Brenntag en 2019

Univar accuse une perte nette en 2019

Univar accuse une perte nette en 2019

Plus d'articles