Nous suivre Info chimie

Messer se muscle au Vietnam

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le producteur allemand de gaz industriels a annoncé, cet été, la mise en service d'une troisième unité de séparation des gaz de l'air (ASU) au Vietnam. Cette ASU, implantée dans le nord du pays, a pour objectif principal de mieux alimenter le producteur d'acier Hoa Phat Steel en gaz industriels, avec lequel Messer s'est engagé depuis 2011 pour une durée de 25 ans. Grâce à une autre unité existante sur place, cette nouvelle ASU permet à Messer de porter ses approvisionnements à l'aciérie à 240 000 nm3/jour d'oxygène (22 000 m3/heure) et à 480 000 Nm3/j (30 000 m3/h) d'azote, livrés par pipeline. Le second objectif de Messer est de pouvoir disposer de volumes additionnels sous forme liquide pour le marché local, notamment dans le couloir industriel entre Hanoi et Haiphong. « Pour la 1e fois au Vietnam, Messer a construit une unité de séparation d'air comprenant une boîte froide (cold box) composée de cinq modules prémontés », précise aussi Johann Ringhofer, vice-président Ingénierie et production du groupe. L'Asie est un marché particulièrement stratégique pour Messer, puisqu'il s'agit de son premier marché régional. En 2015, sur un chiffre d'affaires total de 1,17 milliard d'euros, les ventes du groupe avaient atteint 418 M€ en Asie, contre 376 M€ en Europe de l'Est et Centrale, et 349 M€ pour l'Europe occidentale. Cet été, Messer avait aussi annoncé la mise en service d'une ASU en Chine.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

Sur le site de Zhanjiang, à côté de Canton, BASF construit un nouveau complexe de taille mondiale. Après son Verbund de Nanjing, le géant allemand s’implante toujours un peu plus en Chine.  Les[…]

25/11/2019 | ChineVapocraquage
Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

BASF rachète le français Sculpteo

BASF rachète le français Sculpteo

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

Plus d'articles