Nous suivre Info chimie

Mesure/Emerson Process Management : nouveau nom et nouvelle gamme pour Fisher-Rosemount

Sujets relatifs :


La société américaine Fisher-Rosemount a profité du lancement de sa nouvelle gamme d'instruments de mesure (série 3051S) pour annoncer son changement de nom en Emerson Process Management - qui sera officialisé le 3 décembre. Une évolution qui, pour Fisher-Rosemount, doit " refléter les fortes synergies avec sa maison mère, le groupe Emerson ". De fait, Rosemount est entré dès 1976 dans le giron du groupe basé à Saint Louis (Missouri) et qui s'appelait alors Emerson Electric Company, puis acquis Fisher Controls, une filiale de Monsanto en 1992 donnant naissance à Fisher-Rosemount. Le groupe Emerson possède aujourd'hui des activités variées regroupées au sein de huit divisions : contrôle de procédé, électronique et télécommunications, automatismes industriels, chauffage, ventilation, climatisation et enfin appareillages et outillages. Au cours de son exercice 2001, Emerson a subi le mouvement général de récession économique aux Etats-Unis, observant un léger repli de ses activités, avec un chiffre d'affaires en baisse de 0,4 % à 15,48 milliards de dollars et un résultat net en recul (-27,5 % à 1,03 Mrd $). Rosemount - dont le nom restera sous la forme d'une marque - lance donc une nouvelle génération d'instruments de mesure de débit, température et pression : la série 3051S. Elle offre une plate-forme modulaire qui s'adapte à l'ensemble des brides, manifolds intégrés, séparateurs à membrane et éléments primaires de débit. Ce lancement fait suite à un programme de développement représentant un investissement de 25 millions de dollars, qui s'est intéressé au cycle de vie de l'instrumentation existante et aux besoins évolutifs des industriels. Selon Rosemount, les réductions que permettent ces nouveaux instruments peuvent aller jusqu'à 46 % dans les dépenses d'investissement de la conception à l'installation, de même que des économies sur les frais d'exploitation allant jusqu'à 67 %. La clé de la série 3051S réside dans son détecteur, baptisé SuperModule™. Il offre une précision de 0,04 %, un temps de réponse de 100 ms, une garantie de stabilité de dix ans en conditions réelles d'utilisation, ainsi qu'une garantie illimitée. Il est conçu en acier inoxydable 316 L et résiste aux environnements les plus agressifs. Ses fonctions de diagnostics avancés et de contrôle embarqué lui permettent de bénéficier des avantages de l'architecture terrain de Rosemount : PlantWeb®. Les autres protocoles ouverts les plus utilisés, notamment le bus de terrain Foundation™, Hart®, 4-20 mA analogique et Profibus® sont des options "plug & play" de la plate-forme du SuperModule.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Alliance entre EDF Fenice et Schneider Electric

Alliance entre EDF Fenice et Schneider Electric

La filiale russe d'EDF spécialisée dans les services d'efficacité énergétique a signé un accord de collaboration avec Schneider Electric pour des projets industriels en Russie, notamment pour le secteur[…]

Un contrat pour EIL au Nigéria

Un contrat pour EIL au Nigéria

Jacobs acquiert Marmac

Jacobs acquiert Marmac

Vopak cède sa filiale  malaise

Vopak cède sa filiale malaise

Plus d'articles