Nous suivre Info chimie

Mesurer l'absorbance de solutions à haute cadence

Dinhill On

Sujets relatifs :

, ,

La société AMS Alliance a lancé son dernier modèle d'analyseur séquentiel, Smartchem 600. Destiné aux applications d'analyse en laboratoire, il se caractérise par sa haute productivité pour les analyses, qu'elles soient de routine ou spécialisées.

Un coût d'analyse réduit à quelques centimes d'euros par opération. C'est ce que promet la société AMS Alliance avec son nouveau modèle Smartchem 600. Constituant le cinquième appareil sorti par la société, il est destiné aux applications d'analyse séquentielle pour le laboratoire, en particulier pour la caractérisation des eaux usées et des engrais. « Le Smartchem 600, comme son nom l'indique, est capable de réaliser 600 tests par heure en mono-paramètre et monoréactif. Il est capable d'analyser de manière automatisée la teneur d'une grande variété de composés, comme le nitrate, les nitrites, le phosphore, le chlore, le chrome ou encore l'azote », précise Laurent Clousier, directeur général d'AMS Alliance. Avant d'ajouter : « L'appareil est également capable de fonctionner pour des analyses multiparamètres et multiréactifs. Les utilisateurs ne sont donc plus obligés d'avoir un appareil dédié pour l'analyse monoparamétrique et multiréactif ». Disposant d'une capacité de stockage de 200 échantillons, le Smartchem 600 se base sur le principe de la mesure directe d'absorbance par spectrophotométrie. Il permet d'automatiser l'analyse depuis le prélèvement de l'échantillon jusqu'au nettoyage des cuves de mesure.

L'opération débute par l'ajout d'un réactif colorimétrique ou enzymatique à l'échantillon, via un système d'échantillonnage composé entre autres de trois bras de prélèvement, de deux agitateurs, d'un diluteur automatique et de capteurs de niveau capacitifs. Après incubation à 37 °C, les cuves sont analysées dans le spectrophotomètre. Le système optique est composé d'un double faisceau effectuant un trajet de 6 ou 10 mm. Il permet une mesure à des longueurs d'ondes comprises entre 340 à 880 nm grâce à neuf filtres optiques. Après l'opération, le Smartchem net-toie automatiquement la cuve d'analyse et en fait le contrôle optique afin d'éviter tout risque de contamination. « L'ensemble de ces opérations s'effectuent à l'aide d'un robot, ce qui permet de rendre les procédures précises et d'une répétabilité accrue », explique Laurent Clousier. En outre, l'emploi de cet appareil permet de réduire au maximum l'utilisation de consommables, limitant ainsi les déchets générés. « Contrai-rement à nos concurrents qui optent pour du jetable, nous avons opté pour l'emploi de cuves réutilisables, ce qui réduit l'utilisation de consommables et par conséquent le coût opérationnel », soutient Laurent Clousier.

 

Une interface de contrôle intuitive

 

Si les échantillons doivent conserver leur intégrité pour l'analyse, l'appareil permet de prendre en charge des tubes avec des bouchons. En termes de consommables, le Smartchem 600 n'utilise que les réactifs colorimétriques pour la détection des différents composés. « Nous proposons une centaine de réactifs différents développés spécifiquement pour l'analyse séquentielle. Ils sont tous prêts à l'emploi, ce qui permet de simplifier considérablement la préparation des analyses », indique Laurent Clousier. Avant de compléter : « Nos réactifs sont testés et validés, garantissant une reproductibilité et une stabilité des analyses ».

L'appareil commercialisé par AMS Alliance bénéficie d'un logiciel de pilotage intuitif accessible via un écran tactile. Ainsi, le logiciel offre une gestion sécurisée des échantillons et des réactifs (lecteur de codes barres ou de codes 2D). Il offre une grande flexibilité grâce à la possibilité d'ajout d'un échantillon ou d'une méthode à tout moment de l'analyse. Doté de fonctions réanalyse et d'analyse Réflex, le logiciel permet également de calculer des points de calibration, et de les comparer à des courbes d'étalonnage. « Il est possible de personnaliser les opérations en programmant les propres méthodes du client », ajoute Laurent Clousier. En outre, le Smartchem 600 offre la possibilité de contrôler les opérations à distance, via une tablette tactile connectée ou une interface web. L'appareil dispose en option de modules complémentaires pour certains types d'analyses tels que le module ISE (pour l'analyse de pH, conductivité et redox) ou encore celui de réduction automatique de nitrates en nitrites sur colonne de cadmium. Bien que le Smartchem 600 soit équipé de son propre dispositif pour la préparation des échantillons, il est possible de compléter l'appareillage par un système de digestion enzymatique (Easy Digest), et d'un autre de distillation (Easy Dist).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Des cobots pour gagner en flexibilité et en efficacité

Des cobots pour gagner en flexibilité et en efficacité

La société Universal Robots commercialise des robots collaboratifs (ou cobots) pour l'industrie chimique. Ces systèmes aident à optimiser la production et à mieux maîtriser des procédés.[…]

Station de relevage anti-engorgement

Station de relevage anti-engorgement

Filtre à disque

Filtre à disque

CYCLOFILTRES À FOND CÔNIQUE OU PLAT

CYCLOFILTRES À FOND CÔNIQUE OU PLAT

Plus d'articles