Nous suivre Info chimie

MetEx séduit par Carling

Dinhill On et Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,

Pas épargné par les revers ces dernières années, notamment avec le projet avorté en Malaisie (CPH n°793), Metabolic Explorer (MetEx) rebondit. La société clermontoise de biochimie industrielle a signé avec Total Développement Régional (TDR) pour un projet de construction d'une usine de 1,3 propanediol (PDO) et d'acide butyrique sur la plateforme de Carling Saint-Avold (Moselle). L'unité pourrait atteindre une capacité totale de production de 24 000 t/an de PDO et d'acide butyrique d'origine naturelle. « Avec cet accord, nous avons déjà déterminé les conditions dans lesquelles l'usine de production pourrait fonctionner. C'est une première phase importante dans la concrétisation de notre projet d'unité de production en propre qui vient de s'achever et en même temps une nouvelle étape qui s'ouvre avec le lancement d'une pré-étude d'ingénierie », se félicite Antoine Darbois, secrétaire général de MetEx. L'accord signé entre MetEx et TDR prévoit les modalités d'appui financier aux études préliminaires du projet, ainsi que les « conditions compétitives de mise à disposition du foncier et des principales utilités et services nécessaires ».
 

« 24 000 t/an de PDO et d'acide butyrique d'origine naturelle »

MetEx a confié la phase de pré-étude d'ingénierie et la validation des conditions technico-économiques du projet à TechnipFMC. La société clermontoise envisage deux phases de construction. MetEx prévoit d'abord l'implantation de 5 000 tonnes/an de PDO et de 1 000 t d'acide butyrique/an, ce qui aboutirait à la création de 43 postes. L'investissement nécessaire à cette première tranche de travaux est estimé à 25 M€. La seconde phase prévoit l'ajout de capacités de 15 000 t/an de PDO et de 3 000 t/an d'acide butyrique. La communauté de communes Agglo Saint-Avold Centre Mosellan a décidé d'octroyer à MetEx une subvention de 200 000 € dans le cadre du projet s'il venait à se concrétiser. La décision définitive d'investir sera prise fin 2017, début 2018. En cas de feu vert, la pose de la première pierre interviendrait à la fin du premier trimestre 2018. L'acide butyrique sera destiné au secteur de la nutrition animale. MetEx a pour ambition à terme de couvrir 20 % du marché de l'acide butyrique naturel dans cette application. Quant au PDO, il sera commercialisé via des accords de distribution et s'adressera au marché de la cosmétique (50 % du marché visé) et à celui du textile dont le PTT (40 % du marché visé). Ce composé non-OGM se positionnera comme le premier concurrent du PDO biosourcé de DuPont Tate et Lyle, produit à partir de sucre de maïs aux États-Unis. Outre l'acide butyrique et le PDO, MetEx travaille à l'élargissement de son portefeuille de produits et à la diversification des matières premières de son procédé propriétaire. Il oeuvre aussi à la mise au point de son procédé de fabrication de monopropylène glycol cellulosique dans le cadre du programme ValChem, mené en collaboration avec le papetier finlandais UPM, le spécialiste suédois du bioéthanol Sekab et l'université allemande de Darmstadt (CPH n°722).

Cette annonce intervient alors que la plateforme de Carling reprend des couleurs. Au printemps, Total avait inauguré l'ensemble des avancées concrétisées en trois ans via des investissements de 180 M€ (CPH n°801). À travers TDR, son organisation vouée à la création d'emplois et au soutien de PME en France, le géant tricolore aide en particulier les projets liés aux bassins d'emplois concernés par ses grandes reconversions industrielles, comme Carling, Lacq ou la Mède. Depuis 2010, TDR a accordé 46 M€ de prêts, aidé environ 1 000 PME, permettant de maintenir ou de créer 18 000 emplois. En 2016, 9,6 M€ ont été alloués, 174 PME aidées, et 3 200 postes maintenus ou créés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Air Liquide en mode solide

Air Liquide en mode solide

La traditionnelle présentation annuelle des résultats d'Air Liquide est rarement le lieu des surprises ni des déconvenues de taille. Chaque année, le fleuron français des gaz industriels présente un[…]

Attraction indienne

Attraction indienne

La chimie U.S. se montre « great again »

La chimie U.S. se montre « great again »

Bayer sabre dans les grandes largeurs

Bayer sabre dans les grandes largeurs

Plus d'articles