Nous suivre Info chimie

M&G signe avec Alpek

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Pour mener à bien la construction de son usine de polyéthylène téréphtalate (PET) et d'acide téréphtalique purifié (PTA) à Corpus Christi (Texas, CPH n°550), le groupe italien Mossi et Ghisolfi (M&G) s'est allié à Alpek, filiale du Mexicain Alfa. Dans ce cadre, Alpek va accorder au groupe italien une licence de sa technologie de production de PTA IntegRex. En parallèle, les groupes ont signé un accord d'approvisionnement octroyant à Alpek le droit de recevoir 400 000 tonnes de PET (fabriqués à partir de 336 000 tonnes de PTA) par an issus de cette usine. En contrepartie, il fournira à M&G 350 millions de dollars (268 M€) pour ce contrat d'approvisionnement. L'usine devrait être opérationnelle à l'horizon 2016. Elle disposera alors de capacités annuelles de production d'1,2 Mt de PTA et d'1 Mt de PET. En début d'année, M&G avait attribué à Sinopec Engineering le contrat d'ingénierie, de fourniture des équipements et de construction (EPC) relatif à ce projet. Ce dernier devrait permettre la création de 250 postes directs et 700 indirects. Les résines de PET trouvent principalement des applications dans l'emballage. Actuellement, M&G en produit 1,6 Mt/an dans ses unités situées à Altamira (Mexique), à Suape (Brésil), à Apple Grove (États-Unis) et à Frosinone (Italie).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

« Sans masques ni barrières », le Village de la Chimie a été fidèle au rendez-vous, le 12 mars dernier, malgré la crise du Covid-19. À l’initiative de France Chimie[…]

26/03/2021 | ChimieEdito Hebdo
France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Plus d'articles