Nous suivre Info chimie

Microalgues : Fermentalg avance sur le programme EIMA

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Premier objectif atteint pour Fermentalg dans le cadre du programme collaboratif EIMA (Exploitation industrielle de microalgues). Démarré en 2011 pour une durée de cinq ans, le projet vise la production de plusieurs molécules d'intérêt par des microalgues cultivées selon une technologie développée par Fermentalg, la mixotrophie à dominante hétérotrophe. Ces molécules visent plusieurs marchés comme la cosmétique, la nutrition humaine, l'alimentation animale et la chimie verte. La première étape d'EIMA consistait à mettre au point les protocoles de sélection des microalgues et d'analyse des molécules d'intérêt algosourcées. Elle avait aussi pour but de sélectionner des substrats carbonés d'intérêt pour cultiver des microalgues à petite échelle. Le franchissement de cette phase a permis à la société libournaise d'empocher 1 million d'euros de la part d'Oséo. Plusieurs brevets ont déjà été déposés par les partenaires d'EIMA, qui regroupe des acteurs industriels (Lactalis, Sanders, Pierre Guerin, Diester) et académiques (CEA, CNRS, Insa, Iterg). A l'issue du programme, Fermentalg disposera d'un droit d'exploitation exclusive de tous les procédés de bioproduction développés dans le cadre du projet. L'objectif final d'EIMA est d'identifier huit couples souches/substrats capables de produire des molécules d'intérêt à l'échelle industrielle. L'exploitation à grande échelle se fera dans le cadre d'accords de partenariats avec des industriels, comme celui que Fermentalg a déjà signé avec Sofiprotéol dans la nutrition humaine. L'enveloppe totale du projet s'élève à 14,6 M€. Fermentalg s'est engagé à fournir 8,6 M€ mais sera aidé à hauteur de 4,1 M€.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles