Nous suivre Info chimie

Minerals Technologies surenchérit pour Amcol

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

La partie est loin d'être gagnée pour Imerys. Alors que le groupe français de spécialités minérales avait annoncé le 12 février avoir conclu un accord de fusion avec Amcol, il risque de se faire doubler par son concurrent américain Minerals Technologies. Ce dernier a proposé, le 14 février, 42 dollars (30,60 €) par action pour racheter la société américaine, spécialisée dans les minéraux et les matériaux de spécialité. Soit 1 $ de plus que l'offre d'Imerys, qui se porte à 41 $ par action, et qui valorise Amcol à environ 1,6 Mrd $. « Notre proposition est nettement supérieure à l'offre existante pour Amcol », a déclaré Joseph Muscari, le président exécutif de Minerals Technologies. Confiant, le groupe américain espère boucler cette opération au premier semestre 2014. Mais le Français ne compte pas baisser les bras. « Imerys rappelle qu'il a conclu un contrat avec Amcol et reste engagé dans la réalisation de cette transaction », a-t-il prévenu. Le groupe basé à Paris n'a, pour le moment, pas précisé si elle comptait relever ou non son offre. Avec un chiffre d'affaires de 3,7 Mrds € en 2013, Imerys est nettement plus gros que Minerals Technologies qui a enregistré des ventes de 1,02 Mrd $ l'an dernier.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

  Le groupe coréen LG Chem a annoncé la signature d’un contrat conditionnel avec la société chinoise Ningbo Shanshan. Cet accord porte sur la vente d’une partie de l’activité de[…]

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Plus d'articles