Nous suivre Info chimie

Mitsubishi Chemical va restructurer son activité de PTA

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

La production d'acide téréphtalique purifié (PTA) des groupes japonais vacille.

Début octobre, Mitsubishi Gas Chemical (MGC) avait annoncé mettre un terme à ses activités dans le domaine en décidant de la fermeture de sa seule usine dans le sud du Japon.

Cette fois, c'est Mitsubishi Chemical qui pourrait restructurer. Plusieurs pistes et options seraient à l'étude. Selon Chemical Week, cette activité serait actuellement déficitaire pour le chimiste japonais. La clé du problème serait le marché chinois, surcapacitaire. Ce qui entraînerait des tensions particulièrement fortes sur les prix et les marges. Mitsubishi Chemical, qui ne produit plus au Japon depuis 2010, détient une usine de 600 000 tonnes par an à Ningbo, en Chine. Usine dont les productions seraient très fluctuantes en raison du marché. Le groupe n'a pas exclu de se désengager, selon Chemical Week. Malgré la capacité utilisée à pleine charge pour ses usines en Inde (1,27 Mt/an) et en Indonésie (640 000 t/an), la situation de ses actifs serait par ailleurs précaire en raison de leur isolation en matière de premières.

De son côté, la presse indienne a d'ailleurs rapporté fin octobre que Mitsubishi Chemical avait récemment déposé un dossier auprès du Board for Industrial and Financial Reconstruction (BIFR), un organisme gouvernemental indien dédié aux industriels en difficulté, pour aborder le problème des pertes de ses actifs de PTA dans le pays. La presse indienne cite en particulier le problème des importations de productions chinoises bon marché de PTA, lesquelles pénaliseraient de plein fouet les productions de Mitsubishi Chemical en Inde. Le groupe japonais détient une dernière usine dans le monde : en Corée du sud. Dotée de capacités de 1,8 Mt/an, il s'agit de sa plus grande de PTA au monde.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Les hôpitaux de l’AP-HP (assistance publique hôpitaux de Paris) Saint-Antoine, Necker-Enfants malades et Rothschild ont décidé de trouver une solution pour recycler les masques chirurgicaux. En effet,[…]

11/05/2021 | RecyclageActualités
Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Arkema sur une bonne lancée pour son premier trimestre

Résultats : Arkema sur une bonne lancée pour son premier trimestre

Résultats : Solvay en baisse au premier trimestre

Résultats : Solvay en baisse au premier trimestre

Plus d'articles