Nous suivre Info chimie

MOL et JSR construiront en Hongrie

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe pétrolier et pétrochimique hongrois MOL a conclu un accord avec le chimiste japonais pour la construction d'une usine de caoutchouc styrène-butadiène en solution (S-SBR) en Hongrie. Les groupes MOL et JSR vont en premier lieu constituer une coentreprise, dont la majorité des parts, en l'occurrence 51 %, sera détenue par JSR. Les deux partenaires n'ont pas détaillé les montants d'investissements à venir. D'une capacité de 60 000 tonnes par an de S-SBR, la future usine devrait démarrer en 2017. Une centaine d'emplois devraient être créés. L'usine sera édifiée à Tiszaújváros, dans le nord-est du pays. Le choix du site est particulièrement stratégique car c'est au même endroit que le Hongrois TVK, filiale de MOL, construit actuellement une usine d'extraction de butadiène, dont la première pierre a été posée en octobre dernier. D'ici au deuxième trimestre 2015, TVK pourra produire sur place jusqu'à 130 000 t/an de butadiène sur place, et sera ainsi en mesure d'alimenter la future unité de S-SBR de MOL et JSR en matières premières.

Le choix de la Hongrie a aussi été favorisé par l'implantation récente de plusieurs grands producteurs de pneumatiques automobiles dans le pays, et l'accès facile et rapide aux marchés ouest-européen, grands consommateurs de pneus, et est-européen où la demande en pneus est en pleine croissance jusqu'en Russie et Turquie, note MOL. Or le S-SBR est très utilisé pour la production de pneus en raison de ses qualités adhésives qui permettent un meilleur grip sur surface mouillée, et qui permet aussi de réduire la consommation d'essence. Ce projet va permettre à MOL de diversifier son portefeuille. Son partenaire japonais recense déjà, en revanche, des capacités de S-SBR dans le monde et continue de renforcer son dispositif industriel ces dernières années. En Europe, il dispose de 50 % des productions de 60 000 t/an de Styron sur le site de Schkopau, en Allemagne. Cet été, le groupe a mis en service son unité thaïlandaise d'une capacité de 50 000 t/an à Map Ta Phut, actif de la coentreprise JSR BST Elastomer, dont JSR détient 51 % aux côtés de son partenaire Bangkok Synthetics. Un doublement des capacités sur le site est en cours pour atteindre 100 000 t/an en 2016. Enfin, sur son site japonais de Yokkaichi, JSR détient une usine dont la capacité a été portée de 25 000 à 60 000 t/an en 2011.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Graphène : NanoXplore démarre sa production

Graphène : NanoXplore démarre sa production

  La société québécoise NanoXplore annonce avoir terminé la construction et la mise en service de son unité de production de graphène, un composant du noir de carbone. Cette unité[…]

10/07/2020 | Chimie
Gaz industriels : Linde approvisionne Celanese aux Etats-Unis

Gaz industriels : Linde approvisionne Celanese aux Etats-Unis

Peroxydes organiques : Nouryon construit une usine en Chine

Peroxydes organiques : Nouryon construit une usine en Chine

Polyamide 6 : Lanxess recycle le verre

Polyamide 6 : Lanxess recycle le verre

Plus d'articles