Nous suivre Info chimie

Momentive étudie la possibilité d'une faillite

J.C.

Le document transmis discrètement le 1er avril dernier à l'autorité américaine des marches financiers (SEC) n'a rien d'une blague. Momentive Performance Materials, l'un des deux piliers de la holding Momentive, pourrait se déclarer en faillite. Le document transmis à la SEC évoque d'abord l'impossibilité pour l'heure de publier les comptes annuels de la société, les actionnaires étudiant les alternatives possibles à un changement du capital et à une réduction de la dette. Momentive Performance Materials estime que les discussions devraient se conclure rapidement, et qu'une demande de placement sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites pourrait être la solution la plus rapide pour initier un plan de restructuration. Le chimiste américain, spécialisé dans les silicones et les matériaux avancés et qui avait été créé lors de la cession de GE Advanced Materials au fonds Apollo Management en 2006, semble plier sous le poids de sa dette. Au 30 septembre 2013, elle s'élevait à 3,2 milliards de dollars contre 3,1 Mrds $ un an plus tôt. En comparaison, Momentive Performance Materials ne comptait déclarer des ventes totales que de 2,4 Mrds $ pour l'exercice 2013 (contre 2,36 Mrds $ pour 2012). En parallèle, ses pertes se seraient accrues. Si les résultats définitifs n'ont pas encore été publiés, la société évoque une perte nette qui serait passée de 365 à 465 M$ en un an. Par contre, le résultat opérationnel devrait ressortir à 30 M$ contre -39 M$ en 2012, grâce à l'amélioration des ventes et à la réduction des coûts générés au sein de la société. De son côté, Momentive Specialty Chemicals, la seconde branche de la holding et spécialisée dans les résines thermodurcissables, a bien publié ses résultats pour l'exercice annuel 2013. Les ventes ont progressé de 3 %, à 4,89 Mrds $. En revanche, sa rentabilité s'est nettement dégradée. L'Ebitda a flanché de 14 %, à 422 M$ et le résultat net a plongé, passant d'un bénéfice net de 346 M$ en 2012 à une perte nette de 633 M$ l'an dernier ! Un plongeon dû à des dépréciations d'actifs et au poids des impôts. Momentive Specialty Chemicals souffre aussi du poids de sa dette, comptabilisée à 3,8 Mrds $ au 31 décembre 2013, contre 3,5 Mrds $ fin 2012.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Graphène : NanoXplore démarre sa production

Graphène : NanoXplore démarre sa production

  La société québécoise NanoXplore annonce avoir terminé la construction et la mise en service de son unité de production de graphène, un composant du noir de carbone. Cette unité[…]

10/07/2020 | Chimie
Gaz industriels : Linde approvisionne Celanese aux Etats-Unis

Gaz industriels : Linde approvisionne Celanese aux Etats-Unis

Peroxydes organiques : Nouryon construit une usine en Chine

Peroxydes organiques : Nouryon construit une usine en Chine

Polyamide 6 : Lanxess recycle le verre

Polyamide 6 : Lanxess recycle le verre

Plus d'articles