Nous suivre Info chimie

Nitrates d'ammonium : GPN en cours de la cession de son site de Mazingarbe à Maxam

Sujets relatifs :

,
Nitrates d'ammonium : GPN en cours de la cession de son site de Mazingarbe à Maxam

Le spécialiste de la chimie de l'azote, GPN, se désengage de l'un de ses quatre secteurs d'activité : celui dédié aux Mines et carrières. Le groupe se concentrera désormais sur ses activités dédiées à l'Agriculture, l'Industrie et l'environnement et l'Engineering & process.
Le spécialiste de la chimie de l'azote, GPN, se désengage de l'un de ses quatre secteurs d'activité : celui dédié aux Mines et carrières. Le groupe se concentrera désormais sur ses activités dédiées à l'Agriculture, l'Industrie et l'environnement et l'Engineering & process.

GPN, filiale de Total, envisage de céder au groupe espagnol Maxam son activité de production de nitrates d'ammonium industriels (NAI) dédiés aux explosifs pour les mines et carrières de son site de Mazingarbe (Pas-de-Calais). Cette activité Mines et carrières a représenté 6 % du chiffre d'affaires de GPN en 2008, qui s'élevait à 736 millions d'euros. Cette cession marque le désengagement du groupe pour l'activité. Et le recentrage sur les produits azotés à destination du monde agricole et industriel. Depuis son désengagement des engrais composés en 2006 (CPH n°335), le groupe GPN se focalise sur les engrais azotés, ainsi que sur les spécialités à base d'azote. L'acquisition du site par le groupe Maxam permettra à celui-ci de renforcer sa position de leader en Europe pour les explosifs civils. Elle lui permettrait notamment de sécuriser ses approvisionnements en matière première en France. Maxam est déjà présent dans l'Hexagone à travers la coentreprise Manuco avec la SNPE à Bergerac (Dordogne) et deux sociétés produisant et vendant des explosifs civils. Maxam envisage la reprise de 72 des 238 salariés employés GPN sur le site de Mazingarbe. Par ailleurs, les 104 salariés GPN travaillant actuellement pour le compte de la SAV (Société Artésienne de Vinyle, filiale du groupe chimique belge Tessenderlo), qui poursuivra ses activités de fabrication du polychlorure de vinyle (PVC), bénéficieraient d'une proposition de reprise par SAV. « Pour les autres salariés ne bénéficiant pas d'une solution de transfert, un dispositif de fin de carrière anticipée sera proposé‚Äà», indique Benoît Anet, directeur des ressources humaines du groupe GPN, précisant que « les discussions sont en cours. En outre, ce projet de cession de site touche douze personnes aux fonctions supports au siège social. »
Après cette cession, GPN (ex-Grande-Paroisse) conservera une présence française réduite aux sites de Grand-Quevilly (Seine-Maritime), et de Grandpuits (Seine-et-Marne) et via des participations dans Pec-Rhin en Alsace et de Yara au Havre (Seine-Maritime). Le site de Grand-Quevilly, opérationnel depuis l'été dernier, produit 1 500 tonnes par jour d'acide nitrique (CPH n°485). Le site de Grandpuits devrait, quant à lui, être opérationnel dans les semaines à venir (CPH n°485). Il fabriquera des produits à base d'azote à destination du marché agricole, industriel et des transports.
Juliette Badina




Total fermerait à Dunkerque

Le groupe Total avait indiqué début décembre qu'il étudiait différents scénarios pour sa raffinerie des Flandres, située près de Dunkerque, dans le Nord, parmi lesquels la fermeture définitive, la vente, un arrêt prolongé ou la transformation
en dépôt. La raffinerie est à l'arrêt depuis la mi-septembre à cause d'une rentabilité insuffisante. Faute de repreneur sérieux, la piste la plus plausible
serait la fermeture, selon des informations du Figaro. Les raffineries françaises de Total sont affectées par une grève pour soutenir les salariés de la raffinerie des Flandres.





Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Brunei Fertilizer Industries (BFI) a annoncé le 15 septembre 2020 le respect de son calendrier pour la construction de son usine dans le parc industriel de Sungai Liang au Brunei. Malgré la crise économique mondiale[…]

15/09/2020 | AmmoniacChimie
Protection des cultures : BASF s’offre une technologie d’AgriMetis

Protection des cultures : BASF s’offre une technologie d’AgriMetis

Matériaux : Stora Enso investit dans une unité de bois laminé croisé

Matériaux : Stora Enso investit dans une unité de bois laminé croisé

Protection des cultures : Syngenta inaugure une unité de production

Protection des cultures : Syngenta inaugure une unité de production

Plus d'articles