Nous suivre Info chimie

Nizhnekamskneftekhim vise un vaste complexe en Russie

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le pétrochimiste Nizhnekamskneftekhim (NKNK), intégré au conglomérat industriel russe TAIF, se lance dans la construction d'un vaste complexe d'oléfines et dérivés en Russie (CPH n°726). À Nizhnekamsk, dans la république russe du Tatarstan, NKNK va édifier un vapocraqueur sur base naphta d'une capacité de 600 000 tonnes par an d'éthylène, de propylène et de butadiène, et des capacités de plus de 600 000 t/an de dérivés. En 2015, lors de l'annonce du projet, il était question d'unités de polyéthylène (300 000 t/an), de polypropylène (180 000 t/an), de polystyrène (200 000 t/an), de dérivés de propylène (163 000 t/an) et de dérivés d'éthylène (110 000 t/an). Le complexe d'oléfines devrait être mis en service en 2022. Pour ce faire, NKNK vient d'attribuer un contrat à Linde. Le groupe allemand sera en charge des licences, du design et de la fourniture des équipements, et sera également consulté pour l'ingénierie technique du complexe d'oléfines. Par ailleurs, NKNK vise à doubler, après 2022, les capacités de l'ensemble lors d'une phase d'extensions déjà envisagée. Linde décrit le Tatarsan comme le plus grand hub pétrochimique en Europe de l'Est.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Le marché européen du recyclage menacé par le Covid-19

Le marché européen du recyclage menacé par le Covid-19

Les mesures de confinement prises à travers l’Europe pour endiguer l’épidémie de Coronavirus menacent l’équilibre de certains secteurs, dont celui du recyclage. L’un des premiers effets de ces[…]

Covid-19 : Beierdorf va fournir du désinfectant

Covid-19 : Beierdorf va fournir du désinfectant

Covid-19 : BASF va produire du gel hydroalcoolique

Covid-19 : BASF va produire du gel hydroalcoolique

McDermott confirme la vente de Lumnus Technology

McDermott confirme la vente de Lumnus Technology

Plus d'articles