Nous suivre Info chimie

entretien

Nolwenn Coppalle, chargée de mission RSE chez Sederma et Crodarom

Nolwenn Coppalle, chargée de mission RSE chez Sederma et Crodarom

© Sederma

« Sederma et Crodarom ont une vraie volonté d'intégrer les jeunes »

Vous avez été recrutée après deux ans d'alternance. Quel a été votre parcours ?

Diplômée d'une licence de biologie en physiologie végétale, j'ai ensuite préparé un master en gestion de environnement et développement durable à Nice, en alternance chez Sederma et Crodarom, filiales de Croda, spécialisées dans les actifs cosmétiques, qui proposaient un poste dans la RSE. L'offre m'a été suggérée par mon directeur de master et j'ai postulé sans savoir ce qu'était la RSE. L'alternance a été typiquement une occasion de découvrir le monde de l'entreprise les différents métiers qui existent et leurs nuances. A l'issue de ma formation, j'ai été recrutée. Tous les ans, Sederma et Crodarom recrutent leurs apprentis lorsqu'il y a des ouvertures de postes et ils restent prioritaires. Dans mon cas, j'ai bénéficié d'une création de poste de chargée de mission RSE.

Quelle est la politique de Sederma et Crodarom en matière d'inclusion des jeunes ?

Sederma et Crodarom ont une vraie volonté d'intégrer des jeunes. Pour valoriser cette démarche, l'une de mes missions est justement la rédaction d'un rapport RSE qui formalisera toutes les initiatives de l'entreprise. L'alternance est une option très intéressante pour une entreprise car elle lui permet de former de façon opérationnelle un futur collaborateur à coût réduit. C'est par ailleurs une bonne opportunité pour rajeunir la pyramide des âges. Chez Sederma la moyenne d'âge est de 40 ans avec des collaborateurs qui restent longtemps en poste. Les jeunes apportent du dynamisme et des idées nouvelles. Par exemple, les plus anciens sont habitués à accepter des conditions de travail quelles qu'elles soient. Les jeunes générations sont plus attachées aux conditions de travail, et au plaisir de travailler. Le bien-être au travail est une problématique vraiment importante qui va bénéficier à tous.

Quel regard portez-vous sur l'apprentissage ?

Au départ, je savais très peu ce qu'était l'alternance et pensais qu'elle était réservée exclusivement à des métiers plus techniques. Finalement, j'ai réalisé qu'il y avait des besoins, jusqu'à des niveaux Bac+3, Bac+5, tant pour des fonctions techniques qu'administratives. Par ailleurs, cela permet de s'apercevoir que la théorie est utile mais qu'elle n'apporte pas toutes les compétences requises pour le travail en entreprise. Je recommande vraiment l'apprentissage. C'est la meilleure décision que j'ai prise dans ma vie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Témoignage de Jean-Claude Rehs, responsable des ressources humaines du Osiris GIE Osiris

Témoignage de Jean-Claude Rehs, responsable des ressources humaines du Osiris GIE Osiris

Une convention Entreprise inclusive pour le GIE Osiris « Le GIE Osiris est une entreprise de 275 personnes qui gère des services communs pour le compte de la plateforme chimique Les Roches-Roussillon en Isère. Outre la[…]

01/08/2020 | Responsible CareSpécial
 Témoignage d'Antoine Pams, directeur du site Solvay de Lyon Étoile Part-Dieu

Témoignage d'Antoine Pams, directeur du site Solvay de Lyon Étoile Part-Dieu

Témoignage de Clémence Riotte, manager associée Talent Supply & Learning & Development du site Procter&Gamble de Blois

Témoignage de Clémence Riotte, manager associée Talent Supply & Learning & Development du site Procter&Gamble de Blois

Témoignage de Marie Bohanne, responsable de production chez Syngenta

Témoignage de Marie Bohanne, responsable de production chez Syngenta

Plus d'articles