Nous suivre Info chimie

Nouveau record pour la chimie européenne

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
La balance commerciale de la chimie européenne aura été très excédentaire en 2012. Selon le Cefic, la chimie de l'UE a atteint un solde positif de 49,6 milliards d'euros, soit un véritable record. Par rapport à 2012, il s'agit d'une progression de 9 Mrds € !

L'excédent commercial avec les pays européens hors-UE, notamment avec la Russie et la Turquie, a bondi de 23 %, atteignant 15,2 Mrds €. Avec la région Nafta, la chimie européenne a enregistré un excédent de 11,3 Mrds (+18 %) tandis qu'en Amérique latine, il s'est établi à 5,5 Mrds €, en progression de 33 %. Le solde commercial est également positif dans toute l'Asie. Hors Chine et Japon, l'excédent atteint 5,3 Mrds €, ce qui est toutefois un recul - le seul en 2012 - de 6 % en un an. Avec la Chine, le solde a bondi, passant de + 0,1 à + 1,6 Mrd € en un an. D'un déficit commercial de 0,13 Mrd € l'an dernier, les échanges avec le Japon sont repassés dans le vert (+ 0,18 Mrd €). L'Afrique représente la plus petite croissance (+ 10 %), avec un excédent de 7,5 Mrds €. Enfin, la chimie européenne enregistre avec le reste du monde un excédent de 3,2 Mrds € (+ 38 %). Derrière ces bons résultats sur la scène internationale, le Cefic note toutefois que la valeur des ventes de l'industrie chimique européenne a fléchi de 1 % en glissement annuel, à 533,67 Mrds €. Les ventes ont toutefois été supérieures au final de 5,4 % par rapport à 2008, année record de la production européenne avant les crises.

Une production en retrait pour le début 2013

Après trois mois consécutifs de hausse modérée de la production chimique européenne, la dernière note de conjoncture publiée par le Cefic fait par ailleurs état d'une baisse de 1,6 % en janvier 2013 par rapport à janvier 2012. Ce recul touche avant tout la pétrochimie (- 3,6 % en glissement annuel), mais également les polymères (- 1,3 %) et les spécialités (- 0,6 %). Les produits de grande consommation ont progressé de près de 1 % sur un an. L'indice de confiance l'industrie chimique européenne, mis au point par le Cefic, est actuellement en baisse, le secteur s'inquiétant de la faiblesse des carnets de commande et de la possibilité d'une production encore affaiblie à court terme. Si la production a fléchi en janvier, les prix se sont en revanche musclés : + 2,2 % pour le premier mois 2013 en Europe sur un an. Là encore, ce résultat est largement influencé par la pétrochimie avec des prix en forte hausse (+ 5,5 %) en raison essentiellement de la hausse des prix des matières premières, explique le Cefic.

La balance commerciale de la chimie de l'UE, en Mrds €.

Source : Cefic

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Hausse des prix de l’énergie : les ministres organisent une table ronde

Hausse des prix de l’énergie : les ministres organisent une table ronde

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, et la ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, Agnès[…]

11/10/2021 | Gaz naturel
Prévention des risques : L’école Ensiacet de Toulouse obtient la médaille INRS

Prévention des risques : L’école Ensiacet de Toulouse obtient la médaille INRS

Prix Nobel de chimie : récompense pour un outil de fabrication moléculaire

Prix Nobel de chimie : récompense pour un outil de fabrication moléculaire

Ineos dirige l’équipage britannique pour la Coupe de l’America

Ineos dirige l’équipage britannique pour la Coupe de l’America

Plus d'articles