Nous suivre Info chimie

Novacap rachète le Britannique Chemoxy

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Novacap rachète le Britannique Chemoxy

Pierre Luzeau (au centre) vient d’inaugurer le nouveau siège social de Novacap à Ecully (Rhône).

Le groupe français entame sa quatrième acquisition en quelques mois. L'opérateur britannique Chemoxy, spécialiste de chimie fine (synthèse à façon et solvants à faible toxicité), va permettre à Novacap d'atteindre un chiffre d'affaires de 850 M€ pour près de 3 000 collaborateurs. L'opération est complémentaire de celle de PCAS, en cours d'acquisition.

En cours d'acquisition de la société de chimie fine PCAS (CPH n°806), du fabricant d'extraits botaniques d'ID bio, et du fabricant d'ingrédients pour le diagnostic in vitro, H2B (CPH n°803), le groupe Novacap vient de faire l'annonce d'un quatrième rachat quasiment sur le seul deuxième trimestre 2017. Sa nouvelle cible est une société britannique de chimie fine, Chemoxy. Créée en 1868, elle exploite deux sites de production à Middlesbrough et à Billingham, au Royaume-Uni, avec une spécialité dans la synthèse à façon et la production de solvants à faible toxicité, plus respectueux de l'environnement. Cette activité représente un chiffre d'affaires de 42 millions de livres (48 M€) pour un effectif de 150 personnes. « Elle est réputée pour sa culture de l'excellence et de la confidentialité et sa politique de sécurité », estime Novacap qui était déjà en relation avec cette société.

Chemoxy complète parfaitement l'offre de PCAS en étant positionnée sur la production de plus gros volumes en semi-continu ou continu. On parle ici de volumes de quelques centaines, voire quelques milliers de tonnes. L'outil industriel est réputé flexible avec un haut niveau de technicité. En revanche, pas de certification GMP pour ces installations qui desservent des marchés très divers, allant de la pétrochimie aux arômes et parfums, en passant par de nombreux produits de spécialités pour le domaine des lubrifiants, des revêtements ou du traitement de surface.

 

Retour des productions vers l'Europe et les États-Unis

 

Derrière la stratégie de consolidation de Novacap - que le groupe entend bien poursuivre voire accélérer -, il y a le constat d'un retournement de tendance. « Aujourd'hui en Europe, il y a un déficit de capacités en chimie fine. On trouve facilement des clients qui s'engagent sur des partenariats long terme pour des produits exigeants », explique Pierre Luzeau, p-dg de Novacap. « Les grands de la pharmacie ont essayé d'externaliser leurs productions vers l'Asie, en particulier en Inde et en Chine. Mais ce mouvement a été stoppé net en raison de difficultés rencontrées sur des productions GMP. On est en train d'assister à un retour des productions vers l'Europe et les États-Unis. Et une même logique se dessine dans certains domaines de la chimie de spécialité », analyse Pierre Luzeau. Cerise sur le gâteau, le dirigeant explique que les flux ont même tendance à s'inverser. Certaines productions européennes sont désormais destinées à la zone Asie en quête de produits de plus grande qualité.

Au terme de ces quatre opérations, Novacap va devenir un groupe de 850 M€ de chiffre d'affaires avec un effectif de 2 900 collaborateurs, 33 implantations dans le monde, dont 26 sites industriels, et un centre de R&D en France à Porcheville (Yvelines) qui sera largement développé, dans la continuité de la stratégie mise en place par PCAS, tout récent acquéreur de ce site ayant appartenu à Sanofi puis Covance. Son coeur de métier pourra se définir par « la synthèse pharmaceutique et la chimie de spécialités avec un pied dans les extraits végétaux », même si le groupe conserve des activités de chimie minérale (bicarbonate de sodium). Les marchés cibles seront la pharmacie et la santé, la cosmétique et l'alimentation humaine.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

  Le groupe coréen LG Chem a annoncé la signature d’un contrat conditionnel avec la société chinoise Ningbo Shanshan. Cet accord porte sur la vente d’une partie de l’activité de[…]

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Plus d'articles