Nous suivre Info chimie

Ynsect lève 125 millions de dollars pour sa croissance

Dinhill On

Sujets relatifs :

, ,
Ynsect lève 125 millions de dollars pour sa croissance

© Ynsect

Le groupe spécialisé dans l'élevage d'insectes et leur transformation en ingrédients à valeur ajoutée a effectué un tour de table de 125 M$. Des fonds qui vont accélérer le déploiement de sa production industrielle et son développement à l'international.

«Devenir le leader mondial du secteur des protéines alternatives ». Telle est l'ambition affichée par le spécialiste français de l'élevage et la transformation d'insectes Ynsect. Le groupe vient de procéder à un tour de table de 125 millions de dollars (environ 110 M€). Pour ce faire, il a sollicité la participation de ses investisseurs historiques (Fonds Écotechnologies de Bpifrance, Quadia, Demeter Vis Vires New Protein Ventures) ainsi que d'un consortium d'investisseurs mené par Astanor Ventures. « Ce tour de table record réalisé auprès d'investisseurs internationaux de premier plan démontre notre avance sur le marché et valide la pertinence de notre vision fondatrice : créer un marché en apportant une solution innovante respectueuse de la chaîne alimentaire et de la naturalité », déclare Antoine Hubert, président d'Ynsect. Ce tour de table porte à 175 M€ le total des fonds levés depuis la création de l'entreprise en 2011. La société avait notamment procédé à deux augmentations de capital en 2014, l'une de 1,8 M€ et l'autre de 5,5 M€ (CPH n°701). Plus récemment, il a levé 14,2 M€ en 2016 pour lancer accélérer son développement, et lancer l'industrialisation de sa technologie à Poulainville dans la Somme, en septembre 2018 (CPH n°858).

Consolider son outil de production industriel

Les fonds levés vont servir à la construction de sa future ferme verticale d'insectes de Poulainville dans les Hauts-de-France. Ce site dénommé Ynfarm#1 produira à pleine capacité près de 20 000 tonnes par an de protéines issues de larves de ténébrion meunier (Tenebrio molitor). Ynsect les commercialise à destination des marchés européens de l'alimentation animale (YnMeal), en particulier pour l'aquaculture et la nutrition des animaux de compagnie. Outre la fraction protéique des insectes, la société en valorise les lipides en huiles enrichies en acides gras insaturées (YnOil) et les déjections en fertilisants organiques (YnFrass). Fort de ce portefeuille de produits, Ynsect revendique un carnet de commandes de 70 M€ de chiffre d'affaires sur les quatre prochaines années.

Amorcer son développement à l'international

Outre la consolidation de son outil de production en France, les fonds serviront au déploiement de la société au-delà des frontières hexagonales. En effet, Ynsect souhaite profiter de la croissance du marché mondial de l'alimentation animale (estimé à 500 M$) et celui des engrais (200 M$). Pour ce faire, le groupe envisage « d'accélérer son programme d'expansion internationale », en prévoyant notamment la construction d'une usine de production en Amérique du Nord. Fondée en 2011, l'entreprise Ynsect emploie 105 collaborateurs en France, répartis entre son centre de R&D Ynstitute à Evry (Essonne) et son unité de démonstration Ynsite implanté à Dole (Jura).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Oméga-3 : DSM et Evonik inaugurent le site de Veramaris aux Etats-Unis

Oméga-3 : DSM et Evonik inaugurent le site de Veramaris aux Etats-Unis

Le Néerlandais DSM et l’Allemand Evonik viennent d’inaugurer, dans les délais, les installations de production de leur coentreprise Veramaris (50-50), à Blair dans le Nebraska (États-Unis). Moyennant un[…]

16/07/2019 | Chimie verteChimie verte
BP ventures investit 30 M$ dans les protéines

BP ventures investit 30 M$ dans les protéines

Edito : La Mède, c'est parti

Edito : La Mède, c'est parti

Carbios réalise une augmentation de capital de 14,5 M€

Carbios réalise une augmentation de capital de 14,5 M€

Plus d'articles