Nous suivre Info chimie

Nufarm reprend un portefeuille de Syngenta pour 490 M$

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,
Nufarm reprend un portefeuille de Syngenta pour 490 M$

Pour satisfaire aux exigences européennes dans le cadre de son acquisition par ChemChine, Syngenta taille dans ses actifs de phytosanitaires. Un portefeuille d'herbices, de fongicides et d'insecticides, qui ne sont plus sous brevet, va être cédé à l'Australien Nufarm, pour un montant de 490 M$.

Le chimiste suisse, passé sous le contrôle du groupe chinois ChemChina (CPH n°801) a trouvé un accord avec l'Australien Nufarm pour lui céder un portefeuille de produits phytosanitaires. Aux côtés de la filiale Adama Agricultural Solutions, anciennement l'Israélien Makhteshim Agan repris par ChemChina en 2011, Syngenta va se séparer ainsi de formulations d'herbicides, de fongicides, d'insecticides mais également de certains traitements de semences et de régulateurs de croissance, commercialisées dans l'Espace économique européen. Ces formulations cédées ne sont plus sous protection brevetaire. Le montant de l'opération atteint 490 millions de dollars américains (environ 416 M€). Selon Nufarm, s'ajouterait à cette somme une enveloppe supplémentaire estimée à 50 M$ pour la reprise des stocks lors de la finalisation de la transaction, prévue au premier trimestre 2018. Syngenta ne cèdera que les marques, mais ni les actifs de production, ni les salariés de ces activités.

 

Remèdes économiques européens

 

Cette transaction s'inscrit dans le cadre des remèdes économiques demandés par la Commission européenne pour accorder son feu vert à la reprise de Syngenta par ChemChina et pour éviter des distorsions de concurrence (CPH n°779). Nufarm indique que ce portefeuille repris devrait générer des ventes annuelles de l'ordre de 250 millions de dollars australiens (AUD, environ 165 M€), et un Ebitda de 95 à 100 M AUD. Ils sont vendus dans 29 pays en Europe, notamment en Allemagne, en Espagne, en France, en Italie, en Pologne, en Roumanie et en Hongrie.

Lors de l'exercice 2016-2017, clos fin juillet, Nufarm a enregistré des ventes globales de 3,11 Mrds AUD, essentiellement générées par sa branche Crop Protection qui à elle seule affiche un total de 2,94 Mrds AUD, soit presque 95% de l'ensemble. Le reliquat est concentré sur des semences. En termes de marchés géographiques, l'apport du portefeuille de Syngenta devrait donner à Nufarm un peu plus de consistance sur le marché européen. Au cours du dernier exercice annuel, l'Europe a compté pour environ 18% des ventes de phytosanitaires du groupe. Soit un peu loin de l'Amérique latine, proche de 28%, de l'Amérique du Nord à près de 26%, et derrière l'ensemble Australie-Nouvelle-Zélande (22%).

En marge de cette opération, le groupe australien a par ailleurs annoncé qu'il était en discussions avancées pour une autre acquisition de portefeuille de produits sanitaires. L'opération devrait être annoncée dans les prochaines semaines.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

SikaAxson rebaptisé Sika Advanced Resins

SikaAxson rebaptisé Sika Advanced Resins

Le groupe suisse a décidé de renommer Sika Advanced Resins sa filiale SikaAxson. Trois ans après l'acquisition d'Axson Technologies, en 2015, le groupe suisse veut avancer sur l'intégration de sa filiale[…]

10/12/2018 | SpécialitésActualités
Benvic vise le biosourcé et se renforce en Pologne et en Espagne

Benvic vise le biosourcé et se renforce en Pologne et en Espagne

Dow renforcé en polyols en Thaïlande

Dow renforcé en polyols en Thaïlande

Eastman finalise une unité américaine d'acide isobutyrique

Eastman finalise une unité américaine d'acide isobutyrique

Plus d'articles