Nous suivre Info chimie

Objectifs atteints, trois axes prioritaires pour 2016-2017

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

L'usine de Pierre-Bénite (Rhône) d'Arkema a accueilli, le 2 juin dernier, la réunion du comité stratégique de la filière (CSF) Chimie et matériaux. Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, et Philippe Goebel, vice-président du CSF, ont à l'occasion fait le bilan du contrat de filière 2014-2015 et ont défini trois axes prioritaires pour la période 2016-2017.
 

Les objectifs du dernier contrat ont été atteints, grâce notamment à des améliorations de l'approvisionnement en énergie de sites industriels, de la promotion des plateformes chimiques intégrées et du développement de l'apprentissage. Les objectifs définis pour 2016-2017 doivent continuer d'aider les secteurs de la chimie, de la plasturgie, du caoutchouc et de l'industrie papetière à améliorer leur compétitivité face à une féroce concurrence internationale. Le premier axe stratégique est centré sur la compétitivité, en particulier sur l'approvisionnement en gaz. « Deux appels d'offres seront lancés au cours de l'été pour soutenir les cogénérations situées sur des sites industriels : le premier d'un volume de 50 MW soutiendra les cogénérations gaz jusqu'à leur conversion vers la biomasse ; le second, qui représente 60 M€ de soutien public, soutiendra l'utilisation raisonnée et progressive de biogaz par les cogénérations restant au gaz », indique le ministère. En parallèle, il est prévu que les plasturgistes engagent un processus de structuration et de mutualisation dans les territoires des achats des PME, une mesure qui fait écho aux difficultés rencontrées début 2015 pour les approvisionnements en matières plastiques (CPH n°713).
 

Le deuxième axe stratégique repose sur le renfort de l'attractivité des plateformes chimiques. La filière devrait présenter avant la fin de l'année des mesures au sujet des réglementations applicables aux plateformes afin d'éviter les « surtranspositions » et de « revenir au même niveau de compétitivité réglementaire que les concurrents européens ». Enfin, le dernier axe concerne la montée en gamme. Selon le ministère, un « colloque sur la révolution du numérique dans ces industries de process sera organisé en partenariat avec l'Alliance Industrie du Futur d'ici à la fin de l'année pour sensibiliser les industriels aux enjeux de la numérisation de l'industrie ». D'autre part, est prévue la création d'une seconde maison des apprentis, dans les Hauts-De-France, pour mieux développer l'apprentissage.

Les chiffres clés du CSF

Le CSF représente l'industrie chimique, les industries de transformation des matières plastiques et du caoutchouc et de l'industrie papetière.

- 8 600 entreprises

- 95% de PME et TPE

- 360 000 emplois directs

- 15% du PIB industriel français, soit 32 milliards d'euros.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Perturbateurs endocriniens : Un site internet liste les substances préoccupantes

Perturbateurs endocriniens : Un site internet liste les substances préoccupantes

Une coopération entre plusieurs Etats membres de l’Union européenne, dont la France, a permis de mettre au point le site edlists.org. Ce site répertorie la liste des substances reconnues comme étant des[…]

European Plasticisers s’investit dans le recyclage du PVC

European Plasticisers s’investit dans le recyclage du PVC

Lubrizol : Le groupe veut agir en bon voisin

Lubrizol : Le groupe veut agir en bon voisin

L’OGCI met en place des programmes CCUS

L’OGCI met en place des programmes CCUS

Plus d'articles