Nous suivre Info chimie

Odfjell s'implantera au Port du Havre

Akela Sophia

Sujets relatifs :

, ,

Le stockeur et transporteur maritime norvégien de produits chimiques Odfjell Terminals devrait commencer à s'implanter mi-2013 sur le périmètre du Grand port Maritime du Havre (GPMH) en Seine-Maritime. Filiale du groupe norvégien Odfjell SE, Odfjell Terminals est en effet le lauréat de l'appel d'offres lancé en novembre 2011 par le GPMH pour doubler les capacités de stockages de produits chimiques du port. « Nous sommes en négociations exclusives avec Odfjell Terminals pour son implantation », commente un porte-parole du port de la Basse-Seine, « le groupe doit encore réaliser une étude de faisabilité avant que le conseil d'administration du port ne valide son implantation. Celle-ci devrait débuter au second semestre 2013 par la construction d'un nouveau terminal de vracs liquides chimiques sur un terrain de 30 hectares le long du Grand canal. Ce site en bord à quai, à la fois maritime et fluvial permettra l'arrivée des produits par bateaux, et pour une partie d'entre eux, leur livraison par barges ». Les travaux se dérouleront en deux phases. La première verra l'installation d'un stockage de 150 000 à 200 000 m3, et représente un investissement de 110 à 150 millions d'euros. « Si le marché est au rendez-vous, la capacité du site pourra être portée à 450 000 m3 sur le site », affirme le porte-parole. Adossé financièrement depuis septembre 2011 à l'investisseur américain Lindsay Goldberg, Odfjell Terminals compte des terminaux dans 20 ports du monde pour une capacité de stockage de 4,4 M m3. En s'implantant au Havre, le groupe complète son implantation dans les grands ports du fronton Nord-Ouest européen où il est déjà présent à Anvers (Belgique) et Rotterdam (Pays-Bas).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

Justice : Monsanto condamné dans le procès du Lasso

La Cour de cassation a rejeté le pourvoi formé par Monsanto, filiale du groupe allemand Bayer depuis 2018, dans le procès de l’herbicide Lasso. Le chimiste est donc définitivement condamné dans le dossier[…]

21/10/2020 | PhytosanitairesJustice
Wacker va couper 1 200 postes dans ses effectifs

Wacker va couper 1 200 postes dans ses effectifs

La SFCP devient « La chimie au quotidien »

La SFCP devient « La chimie au quotidien »

Energie : DRT plante son 1 000ème hectare de forêt

Energie : DRT plante son 1 000ème hectare de forêt

Plus d'articles