Nous suivre Info chimie

Offre de Westlake pour Nakan

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Offre de Westlake pour Nakan

© Freepick

Le pétrochimiste américain a officialisé, le 25 septembre, une offre de 265 millions de dollars (environ 226 M€) pour l'entreprise Nakan. Basée à Reims (Marne), celle-ci est détenue par le fonds d'investissement OpenGate Capital et est spécialiste des compounds de polychlorure de vinyle (PVC), des thermoplastiques élastomères (TPE) et des thermoplastiques oléfines (TPO). L'offre exclusive et contraignante de Westlake Chemical devrait être finalisée début 2019. Nakan est issu d'Arkema mais avait été cédé dans le cadre de la cession de la division des vinyliques, rebaptisée Kem One, du chimiste français au groupe suisse Klesch en 2012. Nakan était intégré à l'entité Kem One Innovative Vinyls, soit la partie aval des activités vinyliques. Après de multiples péripéties stratégiques et judiciaires, dont le sauvetage de Kem One en 2013 par OpenGate Capital et Alain de Krassny, Nakan a intégré Ivy Group au sein d'OpenGate en 2016 (CPH n°779).

Nakan se présente comme l'un des leaders mondiaux des compounds de PVC, TPE et TPO, et sert les marchés de l'automobile, de l'emballage, du médical, de la construction et des biens de consommation. L'entreprise dispose de capacités de 190 000 tonnes par an environ dans le monde via un réseau de huit sites industriels : Reims (130 salariés), Ehringshausen en Allemagne, Santa Perpètua de Mogada en Espagne, Samarate en Italie, Saitama au Japon, Shanghai en Chine, Dong Nai au Vietnam, et Matamoros au Mexique. Un centre de R&D est implanté à la Ciotat (Bouches-du-Rhône) et un laboratoire d'applications aux États-Unis. Selon Westlake, Nakan a généré un chiffre d'affaires de l'ordre de 300 M$ sur les douze derniers mois. Le groupe américain considère cette acquisition comme le moyen de renforcer sa présence mondiale dans les compounds et d'ajouter des spécialités à son portefeuille de produits.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Le journal spécialisé ChemicalWeek rapporte qu’Evonik a décidé de fermer temporairement son complexe d’Anvers après avoir rencontré des « difficultés[…]

19/11/2019 | BelgiqueSpécialités
BASF rachète le français Sculpteo

BASF rachète le français Sculpteo

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

Hydrogène : Air Liquide et Sinopec nouent un partenariat

Hydrogène : Air Liquide et Sinopec nouent un partenariat

Plus d'articles