Nous suivre Info chimie

abonné

OMV et Mubadala en négociations autour de Borealis

Aurore Gayte

Sujets relatifs :

, ,
OMV et Mubadala en négociations autour de Borealis

© Fotostudio Meister Eder

Le fonds d’investissement du gouvernement d’Abu Dhabi, Mubadala, et l’autrichien OMV possèdent tous deux des parts dans Borealis. Ils envisagent de remanier leur portefeuille.

OMV et Mubadala négocient actuellement l'acquisition d'une part supplémentaire de 39% dans Borealis par OMV pour un prix d'achat de 4,68 milliards de dollars. La transaction potentielle, qui augmenterait la participation actuelle d'OMV dans Borealis de 36% à 75%, élargirait la chaîne de valeur d'OMV dans le secteur pétrochimique. La participation de Mubadala dans Borealis s'élèverait, après la clôture de la transaction potentielle, à 25%. Elle en détient actuellement 64%.

L'accord reste soumis à l'approbation du conseil d'administration d’OMV, de Mubadala et des autorités de la concurrence. Mubadala détient également une participation de 24,9% dans OMV.

Borealis a réalisé un chiffre d'affaires 2019 de 8,1 Mrds € (9,1 Mrds $) et un bénéfice net de 872 M€.

Borealis est le deuxième plus grand producteur de polypropylène et l'un des cinq premiers producteurs de polyéthylène en Europe. La société possède également des co-entreprises pétrochimiques au Moyen-Orient et aux États-Unis. Elle détient notamment 40% de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

[Édito] : Lyon Vallée de la chimie compte ses émissions

[Édito] : Lyon Vallée de la chimie compte ses émissions

Jusque tout récemment, la Métropole de Lyon ne connaissait pas exactement le niveau des émissions de CO2 de la plateforme Lyon Vallée de la chimie. « On avait en tête que Lyon était une[…]

Méga fusion : ChemChina et Sinochem enfin réunis

Méga fusion : ChemChina et Sinochem enfin réunis

[Édito] : Des projets tous azimuts pour Celanese

[Édito] : Des projets tous azimuts pour Celanese

Mitsubishi Chemical se retire du secteur de l’éthanol synthétique

Mitsubishi Chemical se retire du secteur de l’éthanol synthétique

Plus d'articles