Nous suivre Info chimie

Orascom s'allie à Janus pour la reprise d'un site d'Eastman

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

En début d'année, la société suisse Janus Methanol reprenait à Eastman ses unités de méthanol (750 000 tonnes par an) et d'ammoniac (250 000 t/an) sur le site américain de Beaumont, au Texas. Un site que le groupe américain avait acquis en 2007 auprès de Terra Industries (CPH n°396 et 400) pour relancer également un complexe de gazéification. Complexe par ailleurs cédé lui aussi en début d'année en raison des prix trop élevés du gaz naturel aux États-Unis (CPH n°537). Le groupe égyptien Orascom Construction Industries (OCI), spécialiste de la construction industrielle (92 % de son chiffre d'affaires) et des engrais (8 % de ses ventes), s'est finalement associé à Janus Methanol pour la reprise des unités de méthanol et d'ammoniac d'Eastman, à l'arrêt depuis 2004. Officiellement, c'est la société Pandora Methanol qui est aujourd'hui aux commandes, laquelle est une coentreprise entre OCI (50 % plus une action) et Janus. Les deux partenaires prévoient de relancer d'ici au quatrième trimestre l'unité d'ammoniac, et celle de méthanol début 2012. Le montant global des investissements nécessaires pour ses deux projets se porte à 65 millions de dollars (45,5 M€).

De possibles augmentations de capacités

Pandora Methanol réfléchira même à revoir à la hausse les capacités de production, ainsi que les capacités de stockage sur le site. Lequel détient un réservoir de 18 000 tonnes d'ammoniac et deux de 22 000 t chacun de méthanol. L'avantage du site, selon Pandora, est sa liaison par pipeline à de nombreux clients potentiels localement, et qu'il se situe à proximité d'infrastructures portuaires pour d'éventuelles exportations. OCI s'offre ainsi une porte d'entrée industrielle directe sur le marché nord-américain. Focalisé sur ses premiers marchés que sont l'Égypte, le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, OCI avait renforcé sa présence en Europe l'an dernier avec la reprise des activités Agro et Melamine du Néerlandais DSM (CPH n°503). Une opération qui lui avait permis de mettre la main sur des capacités de 1,6 Mt/an d'engrais à Chemelot, aux Pays-Bas, ce qui avait porté ses capacités mondiales d'engrais à 5 Mt/an. OCI annonce qu'il détiendra au total des capacités de 7,5 Mt/an en 2012, ce qui lui permettrait de revendiquer une place dans le top 3 mondial des producteurs d'engrais azotés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles