Nous suivre Info chimie

Orpic prévoit un complexe d'oléfines à Oman

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Oman Oil Refineries and Petroleum Industries (Orpic), pétrochimiste et pétrolier d'État à Oman, envisage de construire un vaste complexe d'oléfines, rapporte la presse locale.

Ce projet, qui pourrait nécessiter un investissement de 3 milliards de dollars (2,3 Mrds €) et être opérationnel à l'horizon 2018, comprendrait un vapocraqueur et une unité de polyéthylène. Le complexe serait intégré dans le port de Sohar, dans le nord du pays, où Orpic détient ses principaux actifs. A savoir une raffinerie, laquelle va bientôt faire l'objet d'un investissement de 1,5 Mrd $ pour augmenter ses capacités, notamment dans l'optique du futur complexe puisque le vapocraqueur sera alimenté à 50 % en matières premières produites par la raffinerie. Les autres 50 % de matières premières seront du gaz. Sur place, le groupe détient également une usine de polypropylène d'une capacité de 350 000 tonnes par an, ainsi qu'un vaste complexe d'aromatiques dotés de capacités de 818 000 t/an de paraxylène et de 198 000 t/an de benzène.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles