Nous suivre Info chimie

Pacte productif : un guichet unique et des simplifications administratives pour booster les investissements

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

,
Pacte productif : un guichet unique et des simplifications administratives pour booster les investissements

© DR

Les contours du pacte productif annoncé en avril par le chef de l’Etat pour accélérer la croissance et retrouver le plein emploi d’ici à 2025 se précisent peu à peu. Le 18 juin dernier, à l’occasion de l’inauguration du Centre d’innovation et de développement de Seqens à Porcheville (Yvelines), la secrétaire d’Etat au ministère de l'Economie, Agnès Pannier-Runacher, a annoncé deux mesures visant à faciliter l’investissement industriel en France.

La première consiste en la création d’un guichet unique pour l’investissement productif (French Fab Investment Desk). Cela passera par la mise à disposition de référents uniques dédiés, des sortes de key account managers, qui géreront les relations entre les grandes entreprises ou ETI françaises ou étrangères et les pouvoirs publics français, en vue d’étudier très en amont des projets d’investissements et de faciliter les démarches administratives. La ministre en a convenu : dans tout projet d’investissement, il y a intervention de nombreux services de l’Etat à différents niveaux, et notamment aux plans local, régional et national.

Or elle estime que ce n’est pas le rôle d’un patron que d’avoir à coordonner tous ces services de l’Etat. « Nous avons répertorié des entreprises clientes (…). Un pilote est actuellement en cours sur quelques-unes d’entre elles », a ajouté la ministre qui assimile l’Etat à un fournisseur de services, face à des sociétés « clientes ». Dans le cas de groupes étrangers implantés en France, le suivi sera assuré par une équipe de Business France. Pour les groupes français (notamment les ETI), il s’agira d’une équipe placée au sein de la Direction générale des entreprises (DGE) et pilotée par Claude Imauven, ancien directeur général exécutif de Saint-Gobain.

Le second projet porte sur la simplification des démarches administratives des entreprises. Cette fois, c’est le député LREM, Guillaume Kasbarian, qui sera en charge de l’analyse de récents projets d’investissements pour identifier ce qui a bien et mal fonctionné. L’objectif est de tirer des enseignements du passé pour gagner en efficacité.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Edito : Le premier semestre 2019 en résumé

Edito : Le premier semestre 2019 en résumé

Alors que votre publication s’apprête à faire une pause estivale, il est temps de dresser un bilan de ce premier semestre 2019. Dans la chimie, deux sociétés ont indéniablement occupé le devant de[…]

19/07/2019 |
Centenaire de l’IUPAC : Quatre grands patrons de la chimie réunis à Paris

Centenaire de l’IUPAC : Quatre grands patrons de la chimie réunis à Paris

Chimie européenne : Le Cefic annonce un bon début d’année

Chimie européenne : Le Cefic annonce un bon début d’année

Une chimie hyper-durable en 2050

Une chimie hyper-durable en 2050

Plus d'articles