Nous suivre Info chimie

Peintures/ICI cède ses activités réparation automobile à PPG

Sujets relatifs :


La dette d'Imperial Chemicals Industries (ICI) vient d'être à nouveau réduite : après avoir vendu ses activités dans le polyuréthane et dans le dioxyde de titane ainsi qu'une partie de sa pétrochimie à l'américain Huntsman, ICI a cédé à l'américain PPG ses opérations de peintures pour la réparation automobile et revêtements industriels, ainsi que la société nord-américaine Grow Automotive spécialisée dans le retraitement des solvants, pour un montant de 4,2 Mrds F. L'ensemble de ces opérations représente un chiffre d'affaires d'environ 2,8 Mrds F (430 M d'euros) en 1998. La décision des autorités antitrust concernant les établissements situés en Europe, Etats-Unis et Amérique du Sud devrait intervenir d'ici à la fin du premier semestre, tandis que pour l'Asie, elle sera annoncée plus tard dans l'année. La vente, qui générera une plus-value de 190 M£ avant impôts pour le numéro deux mondial des peintures, ne concerne pas les opérations du sous-continent indien. Le nombre de salariés repris par PPG s'élève à 2 850. Selon Charles Miller Smith, le directeur général d'ICI, le groupe britannique ne peut postuler à une place de leader sur le segment des peintures destinées à la réparation automobile en raison d'une taille insuffisante. Il choisit donc de se concentrer sur son activité principale, les peintures décoratives grand public et pour le bâtiment avec des marques comme Corona, Valentine et Hammerite. Ces motivations ne font pas oublier la volonté du britannique de réduire son endettement engendré par le rachat des spécialités d'Unilever en 1997. A la fin du mois de mars 1999, il s'élevait encore à 4,5 Mrds £. PPG, de son côté, poursuit sa stratégie de croissance externe. Depuis le début de l'année 1997, l'américain a procédé à pas moins de 14 acquisitions, annoncées ou réalisées, ce qui représente un supplément global de chiffre d'affaires de 1 Mrd $ dans les différents domaines d'activités du groupe : revêtements, peintures, fibre de verre, verre et chimie. Dans le secteur des peintures, comptant pour 46% de ses ventes l'année dernière, la compagnie américaine a récemment procédé à plusieurs acquisitions : les peintures et revêtements pour emballage de Courtaulds, l'activité américaine de peinture pour bâtiment du britannique, l'activité de peintures de réparation poids lourds de Sigma Coatings B.V. (filiale du belge Fina)... Ce rachat intervient dans un secteur où la concurrence est soutenue, notamment sur le segment des peintures pour automobiles : entre l'allemand BASF et l'américain DuPont, qui a racheté l'année dernière Herberts, la filiale de Hoechst, leader européen du domaine, l'activité exige une présence mondiale capable de se prévaloir d'une qualité constante. Au premier trimestre, PPG Industries a réalisé des ventes de 1,8 Mrd $ et un résultat net de 123 M$, qui inclut une charge de 20 M$ liée à l'intégration des activités de revêtements récemment acquises. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF réorganise ses produits pour le papier

BASF réorganise ses produits pour le papier

La division Paper Chemicals de BASF va, d'une part, cesser son activité de formulation de « sizing agents » sur son site espagnol de Tolosa (ex-Ciba) pour la concentrer à Ludwigshafen. D'autre part, BASF cesse son activité de colorants à[…]

Arkema rachète 550 M€ d'actifs à Total

Arkema rachète 550 M€ d'actifs à Total

Construction d'un pilote de PEKK  à Serquigny

Construction d'un pilote de PEKK à Serquigny

Bayer MaterialScience veut doubler ses ventes en Asie

Bayer MaterialScience veut doubler ses ventes en Asie

Plus d'articles