Nous suivre Info chimie

Perturbateurs endocriniens: le Sénat en désaccord avec la définition de Bruxelles

H.B.

Dans une résolution adoptée le 17 janvier, la commission des affaires européennes du Sénat français a jugé trop restrictifs les critères de définition des perturbateurs endocriniens proposés par la Commission européenne. Soumise au vote des États membres le 21 décembre dernier, la proposition de réglementation des perturbateurs endocriniens n'a pas trouvé l'engouement voulu (CPH n°786). Bruxelles devra donc revoir sa copie et trouver une définition plus consensuelle, pour pouvoir ensuite prendre des mesures réglementaires vis-à-vis de ces substances, présentes dans de nombreux produits de notre quotidien. Selon le Sénat, « les critères retenus par la Commission fixent un niveau de preuve difficile à atteindre compte tenu du caractère récent des recherches sur la perturbation endocrinienne et des caractéristiques propres au système endocrinien ». La commission sénatoriale déplore que les critères proposés ne s'appliquent qu'aux pesticides et pas aux autres secteurs de l'industrie chimique, notamment aux emballages plastiques, aux produits cosmétiques et d'hygiène. Elle « encourage la création d'un groupe international de scientifiques indépendants et de haut niveau pour permettre aux décideurs politiques de disposer d'informations objectives », et souhaite qu'un perturbateur endocrinien puisse être identifié sur la base d'études reconnues par la communauté scientifique. Elle suggère en outre de faire des perturbateurs endocriniens un thème de recherche prioritaire dans le cadre des programmes de recherche européens.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Formation : Les industriels de la chimie lancent une application d’orientation

Formation : Les industriels de la chimie lancent une application d’orientation

La Branche des industries de la Chimie lance une application mobile d’orientation pour faire découvrir les métiers de la chimie aux jeunes. Un moyen ludique de leur faire prendre conscience que cette industrie n’est pas[…]

23/06/2021 |
La Commission européenne considère le PHA comme un polymère non naturel

La Commission européenne considère le PHA comme un polymère non naturel

France Chimie IDF dévoile son enquête sur le télétravail

France Chimie IDF dévoile son enquête sur le télétravail

Arkema contribue à la visibilité du football féminin en France

Arkema contribue à la visibilité du football féminin en France

Plus d'articles