Nous suivre Info chimie

Pesticides : 97 % des aliments conformes aux LMR dans l'UE

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

La majorité des aliments dans l'UE contiennent des résidus de pesticides dans les limites légales autorisées (ou limites maximales de résidus, LMR).

C'est ce qu'indique le rapport annuel de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) sur les résidus de pesticides dans les aliments. Il se base sur l'analyse de 78 390 échantillons issus de plus de 750 produits alimentaires effectués par 27 États membres ainsi que l'Islande et la Norvège. Ce qui a permis d'identifier la présence de près de 800 pesticides et métabolites différents.

Le rapport a impliqué deux programmes de contrôle : un programme national conçu par chaque pays et un programme coordonné par l'UE. Les programmes nationaux ont permis de constater que 97,1 % des échantillons d'aliments analysés contenaient des résidus de pesticides conformes aux LMR. Ils ont aussi pointé le fait que le taux de non-conformité des aliments importés depuis des pays tiers vers l'UE, la Norvège et l'Islande était cinq fois plus élevé que celui des aliments originaires de ces pays (7,5 % contre 1,4 %). De son côté, le programme coordonné par l'UE a montré que 99,1 % des échantillons analysés étaient conformes aux LMR et que près de 60 % d'entre eux ne contenaient aucun résidu mesurable.

Par ailleurs, l'EFSA a aussi évalué si l'exposition aux résidus de pesticides pouvait présenter un risque pour la santé humaine, sur le long terme (exposition chronique) et le court terme (exposition aiguë). L'autorité a écarté le risque d'effet à long terme sur la santé des consommateurs. En revanche, sur le court terme, un risque n'a pas pu être exclu pour environ 0,02 % des échantillons, dans l'éventualité où ces aliments seraient consommés en quantités élevées.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Perturbateurs endocriniens : L’Anses veut accélérer les évaluations

Perturbateurs endocriniens : L’Anses veut accélérer les évaluations

Dans le cadre de la seconde stratégie sur les perturbateurs endocriniens (SNPE 2), l’Anses a élaboré une liste de substances d’intérêt. L’agence a également identifié des[…]

Innovation : Le Cefic lance un réseau pour la chimie du futur

Innovation : Le Cefic lance un réseau pour la chimie du futur

Filière hydrogène : Création du consortium Lyon Rhône H2V

Filière hydrogène : Création du consortium Lyon Rhône H2V

Nanomatériaux : Le centre NanoMesureFrance obtient un financement de 1,2 M€

Nanomatériaux : Le centre NanoMesureFrance obtient un financement de 1,2 M€

Plus d'articles