Nous suivre Info chimie

abonné

Pétrochimie : cotations du 10 mars 2020

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

,
Pétrochimie : cotations du 10 mars 2020

© Pixabay

L’alliance fragile entre la Russie et l’Opep s’est rompue cette semaine, les deux parties ayant annoncé des objectifs de production de pétrole en très forte augmentation. La rupture est survenue alors que s’installe une panique autour de la propagation mondiale du coronavirus qui avait déjà freiné l’activité économique et la demande de pétrole. En une journée, le prix du Brent a perdu près d’un tiers de sa valeur, avant de remonter un peu à 37,75 $/baril, soit une baisse nette de 14,75 $/baril ou 28 %. Le prix spot du naphta dans le nord-ouest de l’Europe a chuté de 29 %, soit de 120 $/t.

Ces pertes ont créé la surprise sur les marchés pétrochimiques. Le prix spot de l’éthylène a baissé de 110 €/t, mais il ne s’agissait que d’une baisse de 13 %, soit moins de la moitié de la baisse des coûts des matières premières et de l’énergie. Le prix spot du propylène est le seul gagnant[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 20 janvier 2021

Pétrochimie : cotations du 20 janvier 2021

Les marchés pétrochimiques ont été plutôt calmes, cette semaine, en Europe. Les transactions au comptant ont été modérées, en termes de prix et de volumes. Il y a eu plus de baisses[…]

28/01/2021 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 12 janvier 2021

Pétrochimie : cotations du 12 janvier 2021

Pétrochimie : cotations du 5 janvier 2021

Pétrochimie : cotations du 5 janvier 2021

Pétrochimie : cotations du 15 décembre 2020

Pétrochimie : cotations du 15 décembre 2020

Plus d'articles