Nous suivre Info chimie

abonné

Pétrochimie : cotations du 11 février 2020

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

,
Pétrochimie : cotations du 11 février 2020

© Pixabay

 

Les marchés de l’énergie et des matières premières semblent s’être stabilisés cette semaine après deux semaines de baisse, alors que le coronavirus a provoqué un quasi-blocage des voyages et des affaires en Chine. Les autorités sanitaires mondiales ont agi rapidement pour limiter la propagation du virus, mais ces efforts ont entravé le commerce. Les prix du Brent et du naphta dans le nord-ouest de l’Europe sont restés plats. Les contrats de février pour le butadiène ont été réglés en hausse de 20 €/t. Le seul mouvement signalé dans les oléfines sur les marchés spot a été une légère augmentation du prix de l’éthylène, qui a gagné 30 €/t. Cette hausse marque la fin des remises qui étaient pratiquées. Elle ne reflète pas un raffermissement fondamental du marché qui reste surapprovisionné.

Les aromatiques ont enregistré un peu plus d’activité. Le prix spot du benzène a glissé[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Pétrochimie : Cotations du 9 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 9 mars 2021

Les prix spot du styrène, du polystyrène et du polyéthylène ont marqué les marchés pétrochimiques européens, cette semaine, avec des hausses de 25 % et plus. La plupart des autres[…]

15/03/2021 | Cotations
Fortes tensions sur les matières premières : la Fipec tire la sonnette d’alarme

Fortes tensions sur les matières premières : la Fipec tire la sonnette d’alarme

La flambée des prix des matières premières inquiète le secteur des peintures

La flambée des prix des matières premières inquiète le secteur des peintures

Pétrochimie : Cotations du 2 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 2 mars 2021

Plus d'articles