Nous suivre Info chimie

abonné

Pétrochimie : cotations du 18 février 2020

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

,
Pétrochimie : cotations du 18 février 2020

© Pixabay

Cette semaine, les prix des produits pétrochimiques en Europe ont connu des évolutions contrastées, mais plutôt orientées à la baisse. Le prix du pétrole brut s’est quelque peu raffermi, le Brent gagnant 3,50 $/baril pour s’établir à 57,84 $/baril. Mais les perspectives à court terme pour l’énergie ne sont pas bonnes. Le premier trimestre 2020 devrait voir la demande mondiale de pétrole diminuer. Ce serait une première en dix ans.

Le naphta sur le marché spot, dans le nord-ouest de l’Europe, a été échangé à la hausse de 20 $/t. Cela a mis la pression sur les opérateurs de vapocraqueurs, les prix spot des oléfines étant orientés à la baisse. L’éthylène a perdu 40 €/t. Le propylène a chuté de 60 €/t. Et le butadiène était en[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Pétrochimie : Cotations du 9 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 9 mars 2021

Les prix spot du styrène, du polystyrène et du polyéthylène ont marqué les marchés pétrochimiques européens, cette semaine, avec des hausses de 25 % et plus. La plupart des autres[…]

15/03/2021 | Cotations
Fortes tensions sur les matières premières : la Fipec tire la sonnette d’alarme

Fortes tensions sur les matières premières : la Fipec tire la sonnette d’alarme

La flambée des prix des matières premières inquiète le secteur des peintures

La flambée des prix des matières premières inquiète le secteur des peintures

Pétrochimie : Cotations du 2 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 2 mars 2021

Plus d'articles