Nous suivre Info chimie

abonné

Pétrochimie : Cotations du 2 mars 2021

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

,
Pétrochimie : Cotations du 2 mars 2021

© Pixabay

Les coûts de l'énergie et des matières premières ont fait une pause cette semaine, mais les prix de la pétrochimie européenne ont continué d’augmenter, à la fois dans les règlements au comptant et à terme. Le prix du Brent a reculé de 2,30 $/baril à 62,64 $/ baril, et le prix spot du naphta dans le nord-ouest de l'Europe est resté stable. Malgré cela, les mouvements d’affaires au comptant et à terme, en Europe, ont été orientés à la hausse.

Le prix contrat de l'éthylène en Europe a été conclu en hausse de 75 €/t, tandis que celui du propylène a baissé de 85 €/t. Ces deux oléfines se sont négociées au comptant en hausse de 30 €/t. Le prix du butadiène n’a connu qu’une petite augmentation à terme, mais un plus grand mouvement au comptant. Le prix contrat de mars a gagné seulement 20 €/t, tandis que[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Pétrochimie : Cotations du 9 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 9 mars 2021

Les prix spot du styrène, du polystyrène et du polyéthylène ont marqué les marchés pétrochimiques européens, cette semaine, avec des hausses de 25 % et plus. La plupart des autres[…]

15/03/2021 | Cotations
Fortes tensions sur les matières premières : la Fipec tire la sonnette d’alarme

Fortes tensions sur les matières premières : la Fipec tire la sonnette d’alarme

La flambée des prix des matières premières inquiète le secteur des peintures

La flambée des prix des matières premières inquiète le secteur des peintures

Pétrochimie : Cotations du 23 février 2021

Pétrochimie : Cotations du 23 février 2021

Plus d'articles