Nous suivre Info chimie

abonné

Pétrochimie : cotations du 20 août 2019

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

,
Pétrochimie : cotations du 20 août 2019

© Pixabay

L’été en Europe est généralement une période calme, mais cette année, les marchés pétrochimiques sont restés assez actifs. Les prix contrat de juillet et août ont enregistré de faibles gains ou pertes. Les transactions spot ont été plus volatiles. Les oléfines et leurs dérivés ont enregistré de fortes baisses, tandis que les aromatiques ont enregistré de petits gains. Tout cela s’est déroulé dans un contexte de chute des prix du pétrole. De mi-juillet à mi-août, le Brent a perdu 6,65 $/baril, soit 10 %, pour atteindre 60,07 $/baril. Le prix spot du naphta dans le nord-ouest de l’Europe a chuté de 90 $/t. Cela a redonné une certaine marge aux opérateurs de craqueurs. Le prix contrat d’août pour l’éthylène a été fixé en hausse de 10 €/t. Néanmoins, cela a été une victoire pour les vendeurs, car le marché a été décrit comme « surapprovisionné » alors que la demande en polymères et dérivés est restée faible. Il y a eu des problèmes opérationnels, mais les stocks sont restés élevés.

En août, le propylène s’est échangé au même niveau[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 23 juin 2020

Pétrochimie : cotations du 23 juin 2020

La hausse des prix de l'énergie et des matières premières commence à réduire les marges d'exploitation des pétrochimistes européens. Au premier stade de la reprise, la hausse des prix en[…]

26/06/2020 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 16 juin 2020

Pétrochimie : cotations du 16 juin 2020

Pétrochimie : cotations du 9 juin 2020

Pétrochimie : cotations du 9 juin 2020

Pétrochimie : cotations du 2 juin 2020

Pétrochimie : cotations du 2 juin 2020

Plus d'articles