Nous suivre Info chimie

abonné

Pétrochimie : cotations du 23 juin 2020

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

,
Pétrochimie : cotations du 23 juin 2020

© Pixabay

La hausse des prix de l'énergie et des matières premières commence à réduire les marges d'exploitation des pétrochimistes européens. Au premier stade de la reprise, la hausse des prix en amont était considérée comme un soutien aux produits chimiques de base, à mesure que la demande des utilisateurs finaux se redressait. Mais on a atteint un plateau. La hausse des prix en amont n'est plus perçue aussi positivement.

Le Brent a augmenté d'environ deux dollars le baril à 42,45 $/baril. Le prix spot du naphta dans le nord-ouest de l'Europe a augmenté de 40 $/t. Il s’était stabilisé, la semaine dernière, après avoir gagné 150 $/t au cours des trois semaines précédentes. Les oléfines semblent se maintenir sur le marché spot. Les nouvelles n’étaient pas bonnes pour les marchés d'exportation des polymères, cette semaine. C’est la fin de quatre semaines de hausses des prix qui ont atteint un total de 170 €/t.

Les prix des aromatiques ont poursuivi leur hausse pour la septième[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 12 avril 2021

Pétrochimie : cotations du 12 avril 2021

Ce fut une semaine très calme pour la plupart des transactions pétrochimiques en Europe. À l'exception notable du styrène qui reste très volatil. Les polymères ont poursuivi leur ascension sur le[…]

28/04/2021 | Cotations
Pétrochimie : Cotations du 5 avril 2021

Pétrochimie : Cotations du 5 avril 2021

Pétrochimie : Cotations du 30 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 30 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 23 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 23 mars 2021

Plus d'articles