Nous suivre Info chimie

abonné

Pétrochimie : cotations du 24 mars 2020

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

,
Pétrochimie : cotations du 24 mars 2020

© Pixabay

 

Dans le domaine de la gestion des risques, un événement complètement inattendu, qui plonge dans l'inconnu, est appelé «cygne noir». Les marchés de l'énergie et des produits chimiques du monde entier sont aujourd’hui confrontés à une nuée de cygnes noirs. Les prix du pétrole ont semblé se stabiliser cette semaine, mais la plupart des échanges de produits pétrochimiques sur le marché spot ont poursuivi leur décroissance. Le Brent s'est maintenu à environ 27 $/baril, après avoir chuté en dessous de la barre des 25 $/baril en cours de semaine.

Le prix spot du naphta dans le nord-ouest de l'Europe a chuté de 40 $/t. Cela a contribué à faire chuter l'éthylène de 50€/t. Le propylène sur le marché spot a été l'un des rares gagnants cette semaine. Son prix a augmenté de 40 €/t. Globalement les intermédiaires et les polymères ont subi des baisses moins fortes que les dérivés directs de l'éthylène. Le prix spot du butadiène a gagné 10 €/t.

Contrairement aux[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 12 avril 2021

Pétrochimie : cotations du 12 avril 2021

Ce fut une semaine très calme pour la plupart des transactions pétrochimiques en Europe. À l'exception notable du styrène qui reste très volatil. Les polymères ont poursuivi leur ascension sur le[…]

28/04/2021 | Cotations
Pétrochimie : Cotations du 5 avril 2021

Pétrochimie : Cotations du 5 avril 2021

Pétrochimie : Cotations du 30 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 30 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 23 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 23 mars 2021

Plus d'articles