Nous suivre Info chimie

abonné

Pétrochimie : cotations du 30 juin 2020

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

,
Pétrochimie : cotations du 30 juin 2020

© Pixabay

Le premier semestre 2020 est maintenant terminé, et bon débarras ! La plupart des acteurs de la pétrochimie ont en effet vécu les quatre ou cinq mois les plus mortifères de mémoire d’homme. Cela dit, les marchés retrouvent enfin leurs marques. Les prix sont encore bien en dessous de leurs niveaux de la fin 2019, mais au moins il y a un certain retour de la demande. Les stocks et la production sont également bien alignés. Au cours de la dernière semaine de juin, le Brent a perdu un peu plus d’un dollar à 41,19 $/baril.

Le prix spot du naphta dans le nord-ouest de l’Europe a également glissé. Il était en baisse de 20 $/t. Au moment de la publication, les contrats de juillet pour l’éthylène et le propylène n’étaient toujours pas finalisés, mais le sentiment était que les prix augmenteraient. Le prix contrat de juillet pour le butadiène a enregistré sa première augmentation depuis février, en hausse de 20 €/t. Les prix spot des oléfines étaient tous en hausse. L’éthylène et le butadiène ont gagné 40 €/t sur le marché[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Pétrochimie : Cotations du 9 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 9 mars 2021

Les prix spot du styrène, du polystyrène et du polyéthylène ont marqué les marchés pétrochimiques européens, cette semaine, avec des hausses de 25 % et plus. La plupart des autres[…]

15/03/2021 | Cotations
Fortes tensions sur les matières premières : la Fipec tire la sonnette d’alarme

Fortes tensions sur les matières premières : la Fipec tire la sonnette d’alarme

La flambée des prix des matières premières inquiète le secteur des peintures

La flambée des prix des matières premières inquiète le secteur des peintures

Pétrochimie : Cotations du 2 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 2 mars 2021

Plus d'articles