Nous suivre Info chimie

abonné

Pétrochimie : cotations du 31 mars 2020

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

,
Pétrochimie : cotations du 31 mars 2020

© Pixabay

Les marchés mondiaux financiers, ainsi que ceux des produits chimiques de base, sont frappés à la fois par la baisse de la demande et un approvisionnement excessif en pétrole. Le prix du Brent a chuté de plus de 4 $/baril à 22,74 $/baril, à son niveau le plus bas depuis plus d'une décennie.

Le prix spot du naphta dans le nord-ouest de l'Europe a glissé de 30 $/t. Les prix contrats de mars pour les oléfines se sont alignés sur les prix globaux des matières premières et de l'énergie. L'éthylène a ainsi reculé de 200 €/t, soit de 22%. Le propylène a perdu de 175 €/t. Le prix contrat du butadiène a été fixé en baisse de 195 €/t. Sur le marché spot, l’éthylène a perdu 180 €/t, mais ce sont les autres oléfines qui ont été le plus durement touchées. Le prix spot du propylène a plongé 370 €/t. Celui du butadiène a chuté de 250 €/t. Tous ces[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 12 avril 2021

Pétrochimie : cotations du 12 avril 2021

Ce fut une semaine très calme pour la plupart des transactions pétrochimiques en Europe. À l'exception notable du styrène qui reste très volatil. Les polymères ont poursuivi leur ascension sur le[…]

28/04/2021 | Cotations
Pétrochimie : Cotations du 5 avril 2021

Pétrochimie : Cotations du 5 avril 2021

Pétrochimie : Cotations du 30 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 30 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 23 mars 2021

Pétrochimie : Cotations du 23 mars 2021

Plus d'articles