Nous suivre Info chimie

abonné

Pétrochimie : cotations du 31 mars 2020

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

,
Pétrochimie : cotations du 31 mars 2020

© Pixabay

Les marchés mondiaux financiers, ainsi que ceux des produits chimiques de base, sont frappés à la fois par la baisse de la demande et un approvisionnement excessif en pétrole. Le prix du Brent a chuté de plus de 4 $/baril à 22,74 $/baril, à son niveau le plus bas depuis plus d'une décennie.

Le prix spot du naphta dans le nord-ouest de l'Europe a glissé de 30 $/t. Les prix contrats de mars pour les oléfines se sont alignés sur les prix globaux des matières premières et de l'énergie. L'éthylène a ainsi reculé de 200 €/t, soit de 22%. Le propylène a perdu de 175 €/t. Le prix contrat du butadiène a été fixé en baisse de 195 €/t. Sur le marché spot, l’éthylène a perdu 180 €/t, mais ce sont les autres oléfines qui ont été le plus durement touchées. Le prix spot du propylène a plongé 370 €/t. Celui du butadiène a chuté de 250 €/t. Tous ces[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 22 septembre 2020

Pétrochimie : cotations du 22 septembre 2020

Les marchés pétrochimiques sont restés calmes cette semaine en Europe. Les négociants ont concentré leur attention sur les discussions mensuelles, pour fixer les prix contrats. Pour autant, les niveaux actuels[…]

05/10/2020 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 22 septembre 2020

Pétrochimie : cotations du 22 septembre 2020

Pétrochimie : cotations du 15 septembre 2020

Pétrochimie : cotations du 15 septembre 2020

Pétrochimie : cotations du 8 septembre 2020

Pétrochimie : cotations du 8 septembre 2020

Plus d'articles