Nous suivre Info chimie

abonné

Pétrochimie : cotations du 5 mai 2020

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

,
Pétrochimie : cotations du 5 mai 2020

© Pixabay

Pour la première fois de ce qui paraît être une éternité, les marchés pétrochimiques européens se sont un peu redressés, cette semaine. Cela est principalement attribué à la hausse des prix des matières premières et de l'énergie. Le brut Brent, en hausse de 50%, a augmenté de plus de 10 $/baril pour s’établir à 30,84 $/baril. Cela ne représente encore que la moitié du seuil de rentabilité de la plupart des grandes régions productrices, mais il s’agit d’une forte reprise, en peu de temps, alors que l’on a connu brièvement des prix négatifs.

Il n'est pas surprenant que le prix spot du naphta dans le nord-ouest de l'Europe ait grimpé en flèche. Son prix a presque doublé, en hausse de 100 $/t. Cela a réduit les marges des oléfines, mais les opérateurs de vapocraqueurs ne s'attendaient pas à bénéficier d’un accès à l'énergie et aux matières premières, presque gratuit, pendant une trop longue durée. Le prix contrat de mai pour l'éthylène a été conclu en[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Pétrochimie : cotations du 23 juin 2020

Pétrochimie : cotations du 23 juin 2020

La hausse des prix de l'énergie et des matières premières commence à réduire les marges d'exploitation des pétrochimistes européens. Au premier stade de la reprise, la hausse des prix en[…]

26/06/2020 | Cotations
Pétrochimie : cotations du 16 juin 2020

Pétrochimie : cotations du 16 juin 2020

Pétrochimie : cotations du 9 juin 2020

Pétrochimie : cotations du 9 juin 2020

Pétrochimie : cotations du 2 juin 2020

Pétrochimie : cotations du 2 juin 2020

Plus d'articles