Nous suivre Info chimie

Pétrochimie: Le gouvernement indien veut développer la côte Est

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le gouvernement indien serait prêt à injecter environ 300 milliards de roupies (3,9 Mrds €), ces deux prochaines années, pour soutenir les PME en Inde dans le domaine de la pétrochimie sur la côte Est du pays. C'est ce qu'a annoncé Dharmendra Pradhan, le ministère indien du Pétrole lors d'un congrès sur la pétrochimie, mi-novembre à Bhubaneswar, dans l'État d'Odisha, rapporte le Times of India. Le gouvernement indien estime que 100 000 emplois pourraient être créés localement dans ce secteur où des ports d'envergure comme Paradip, Dhamra et Gopalpur pourraient fortement se développer. Pour cela, les autorités locales d'Odisha sont encouragées à prendre des mesures incitatives, dans le domaine des tarifs de l'électricité et des prix des terrains dédiés aux unités industrielles notamment, pour soutenir et convaincre les investisseurs. Le gouvernement appelle l'État d'Odisha à se mobiliser pour construire un écosystème pétrochimique dynamique et de classe mondiale, en particulier pour y développer des parcs industriels dans le domaine des plastiques, rapporte encore le Times of India. À Paradip, le géant indien Indian Oil Corporation a récemment mis en service une raffinerie de 15 millions de tonnes par an et s'apprête à mettre en service une unité de polypropylène de 700 000 t/an en 2018, ce qui devrait encourager le développement de l'industrie des polymères et des plastiques dans la région.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

La Commission européenne considère le PHA comme un polymère non naturel

La Commission européenne considère le PHA comme un polymère non naturel

La Commission européenne, dans les lignes directrices finales de la directive (UE) 2019/904, connue sous le nom de directive sur les plastiques à usage unique (SUPD), a qualifié les polyhydroxyalcanoates (PHA) comme des[…]

15/06/2021 | Panorama
France Chimie IDF dévoile son enquête sur le télétravail

France Chimie IDF dévoile son enquête sur le télétravail

Arkema contribue à la visibilité du football féminin en France

Arkema contribue à la visibilité du football féminin en France

BASF initie les écoliers de l’Oise à la chimie

BASF initie les écoliers de l’Oise à la chimie

Plus d'articles