Nous suivre Info chimie

Pétrochimie : Le Venezuela booste ses investissements

Sujets relatifs :

,
Pétrochimie : Le Venezuela booste ses  investissements

Le président vénézuélien Hugo Chavez - présent à l'inauguration d'une unité de polyéthylène sur le complexe d'Ana Maria Campos de la société vénézuélienne Pequiven - a approuvé un investissement de 950 millions de dollars (643 M€) pour développer l'industrie pétrochimique dans le pays, d'après l'AFP.
Le président vénézuélien Hugo Chavez - présent à l'inauguration d'une unité de polyéthylène sur le complexe d'Ana Maria Campos de la société vénézuélienne Pequiven - a approuvé un investissement de 950 millions de dollars (643 M€) pour développer l'industrie pétrochimique dans le pays, d'après l'AFP. L'objectif est de hisser le pays au deuxième rang des producteurs de polyéthylène en Amérique du Sud d'ici à 2011, derrière le Brésil. Le président Chavez a par ailleurs dénoncé le retard de l'industrie pétrochimique dans le pays et son rôle limité à celui de simple producteur de pétrole. Selon le groupe Pequiven - filiale du groupe pétrolier public vénézuélien PDVSA (Petróleos de Venezuela SA) -, le pays possède les plus importantes réserves sud-américaines en pétrole et gaz. M. Chavez avait lancé à la fin 2007 un programme baptisé « petrochemical revolution », destiné à augmenter la production de produits dérivés du polyéthylène et atteindre l'autosuffisance. Il s'agit d'un investissement de 45 Mrds $ sur les années 2007-2021 pour des projets dans les oléfines, les aromatiques et les engrais. La première phase (2007-2014) consiste en un investissement de 20 Mrds $ pour l'extension des sites existants et la création de trois nouveaux complexes situés à Paraguana (pour les oléfines), Puerto Nutrias (pour les engrais) et Navay (pour l'exploitation des mines de phosphates). Le développement des industries consommatrices de produits pétroliers est au cœur de cette révolution. Le marché domestique des résines plastiques aurait augmenté de 25 % en 2006 et de 32 % en 2007. L'ensemble des projets seront conduits par la société Pequiven en coentreprise avec différents partenaires, qui pourront être la Société nationale pétrochimique d'Iran, le Chinois Sinopec et l'Indien Reliance Industries. Pequiven entend augmenter ses parts du marché sud-américain des résines de 7 à 31 % à la fin de la première phase d'investissements. À cette échéance, la production de polypropylène devrait passer de 110000 t/an à 1,3 Mt/an; celle de polyéthylène haute densité de 90000 t/an à 1,2 Mt/an ; celle de PE basse densité de 80000 à 607000 t/an et celle du PVC de 120000 à 390000 t/an. La phase II d'investissement n'est pas encore entièrement définie. J.B.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Quelques 420 millions de dollars, c'est le montant que va verser le Thaïlandais Indorama Ventures pour l'acquisition de deux unités de production de polyéthylène téréphtalate et des résines PET associées auprès d'Invista. L'une est située à[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Total passerait à l'échelle industrielle en Chine

Total passerait à l'échelle industrielle en Chine

Plus d'articles