Nous suivre Info chimie

Pétrochimie : Rumeurs de rachat d'Innovene par Reliance

Sujets relatifs :

Le groupe indien Reliance mettrait la dernière touche à une offre de rachat sur Innovene, l'ex-division Oléfines et dérivés de BP dont le groupe britannique souhaite se séparer, selon plusieurs journaux économiques du pays.
Le 28 août, le Times of India évoquait des rumeurs en ce sens émanant de sources industrielles. Selon ses informations, le montant de la transaction pourrait s'élever à 4,6 Mrds $. Par ailleurs, si cette opération n'avait pas lieu, Reliance serait sur les rangs pour la reprise de deux autres groupes pétrochimiques, dont un canadien. Pour sa part, The Hindu annonçait que le groupe indien chercherait à prendre possession des actifs d'Innovene en France et en Belgique (raffineries et usines pétrochimiques), citant des sources proches du dossier. Dans ces deux pays, le groupe dispose de cinq sites: Lavéra et Sarrable en France, et Geel, Lillo et Feluy en Belgique. De son côté, la direction du groupe a indiqué, dans un document déposé auprès de la Bourse indienne, que « ces informations ne sont pas issues de sources internes à Reliance », tout en précisant qu'actuellement, « aucune proposition de cette nature n'avait été soumise au comité de direction ». Innovene regroupe l'ensemble des oléfines (éthylène et propylène) et dérivés (acrylonitrile, polyéthylène, polypropylène, alpha-oléfines linéaires, poly-alpha-oléfines et solvants) de BP. Ce dernier a conservé dans la chimie le segment Aromatiques et acétyles des activités à plus forte rentabilité telles que le para-xylène, l'acide téréphtalique purifié et l'acide acétique. Pour le moment, les modalités de l'introduction en Bourse, qui est prévue pour la fin 2005, n'ont pas été fixées. Elles le seront en fin d'année, en fonction des conditions du marché. Dans un premier temps, BP ne cédera qu'une partie minoritaire d'Innovene, puis s'en désengagera progressivement. En France, BP a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires d'environ 1,6 Mrd? dans la chimie, en progression de 13,2 %. Néanmoins, ces activités ont accusé une perte de 5 M? (6 M? en 2003). Dans l'Hexagone, Innovene, dont le siège social est à Lavéra (Bouches-du-Rhône), reprend tous les actifs de BP dans la chimie, le segment que conserve le groupe n'étant pas représenté. Reliance: de lourds investissements pour de nouvelles capacités Reliance tire 98 % de ses bénéfices du raffinage (53 %) et de la pétrochimie (45 %). Dans ce dernier domaine, sa production s'est élevée l'an dernier à 12,7 Mt, en hausse de 3 %. D'ici à 2008, il devrait augmenter ses capacités de 2,5 Mt/an, en investissant dans la quasi-totalité de ses produits: le polypropylène (+ 280 kt/an en 2006), le styrène (+ 750 kt/an en 2008), le PTA (acide téréphtalique purifié, + 532 kt/an en 2007) ou encore le butadiène (+ 140 kt/an en 2006)… Sans compter une nouvelle raffinerie à Jamnagar, qui doublera ses capacités de raffinage à 60 Mt/an. Elle représente un investissement de 5,7 Mrds $ et devrait être opérationnelle à l'horizon 2009-2010. La division a réalisé en 2004 un chiffre d'affaires de 297 milliards de roupies (5,42 Mrds e), en hausse de 27 %, pour un résultat opérationnel de 37,6 millions de roupies (686 Me), en augmentation de 11,7 %. De son côté, la pétrochimie de BP a affiché dans le même temps une perte nette de 900 M$, pour des ventes de 21,2 Mrds $, dont environ 15 Mrds $ pour Innovene. En cas de rapprochement, Reliance hériterait du premier producteur mondial d'acrylonitrile (1 Mt/an) et d'éthanol (300 Kt/an). Innovene occupe également le deuxième rang mondial dans le polypropylène (2,6 Mt/an) et le polyéthylène haute densité (2,7 Mt/an), le troisième dans les alpha-oléfines linéaires (900 Kt/an) et le sixième dans l'éthylène (4,1 Mt/an). Innovene comprend également deux raffineries: celle de Lavéra en France et Grangemouth au Royaume-Uni. Ses capacités de production totales s'élèvent à 20 Mt/an.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Total passerait à l'échelle industrielle en Chine

Total passerait à l'échelle industrielle en Chine

Des capacités d'un million de tonnes par an de polyoléfines pour un investissement compris entre 2 et 3 milliards d'euros. Total vient de s'engager dans un projet majeur avec le groupe énergétique chinois China Power Investment Corpo ration[…]

K+S acquiert Potash One

K+S acquiert Potash One

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Plus d'articles