Nous suivre Info chimie

Pétrochimie/Samsung pourrait acquérir Hyundai

Sujets relatifs :


Le coréen Samsung General Chemicals pourrait stopper les négociations sur la fusion avec son compatriote Hyundai, afin d'acquérir ce dernier. En effet, les analystes Arthur D. Little (ADL) et Saedong Accounting and Consulting (Séoul) ont évalué que les actifs de Samsung dépassaient de 276 Mrds wons (1,44 Mrd F) ceux de Hyundai. Samsung aurait demandé à Hyundai d'augmenter ses investissements dans le joint-venture, afin que les partenaires des deux sociétés soient à parts égales. Hyundai ne souhaite pas investir mais, admettant l'estimation, accepte de prendre une part plus petite que Samsung ou de lui revendre toutes ses activités. Un consortium japonais mené par Mitsui & Co prendra probablement 20 % de Samsung-Hyundai, tandis que les 30 % restants seraient offerts à des investisseurs occidentaux. Samsung dément faire une offre à Hyundai, mais serait en fait en négociation avec des banques de crédit, afin de savoir quelle part des dettes de Hyundai pourrait être convertie en actions ou effacée. Samsung a 2,7 Mrds $ (16,7 Mrds F) de dettes, contre 2 Mrds $ (12,6 Mrds F) pour Hyundai. Une entité Samsung-Hyundai serait le plus gros pétrochimiste coréen. La cession des activités pétrochimiques de Hyundai rejoint ses projets de quitter la chimie et le raffinage à l'horizon 2003. Le groupe se restructure afin de ne garder que 26 de ses 79 filiales, et de réduire ses dettes de 67 Mrds $ (415 Mrds F) à 38,4 Mrds $ (238 Mrds F). Cela implique la vente de Hyundai Oil Refinery, un des principaux producteurs d'aromatiques. Samsung, quant à lui, a récemment annoncé ses projets de vente pour 300 à 400 M$ d'une partie de ses actifs dans la chimie avant la fin de l'année. L'industrie chimique coréenne est la première à sortir de la crise asiatique, puisque la plupart des industriels de la chimie ont connu des ventes et des bénéfices en hausse par rapport à l'année précédente : les bénéfices nets de LG ont été multipliés par 8,3 l'an dernier, ceux de SK par 5,7, ceux de Daelim par 29... Quant aux investissements, ils devraient augmenter de 36 % dans la pétrochimie coréenne cette année, selon le ministre du Commerce et de l'Industrie. L'an dernier, les investissements avaient chuté de 70 % dans la pétrochimie coréenne. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance Industries devrait débourser 10 milliards de dollars (7,4 Mrds €) dans les 3-4 prochaines années pour ses projets pétrochimiques en Inde, selon Chemical Week. De nombreux projets seraient à l'étude, dont un complexe de production[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Total passerait à l'échelle industrielle en Chine

Total passerait à l'échelle industrielle en Chine

Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Plus d'articles