Nous suivre Info chimie

Pétrochimie : Singapour : le projet de vapocraqueur de Shell avance

Sujets relatifs :

Shell Chemicals vient de relancer la construction d'un vapocraqueur et d'unités de produits dérivés à Singapour, représentant un investissement estimé par la société à environ 1 milliard de dollars. Ce projet, qui sera mené en collaboration avec le comité de développement économique de Singapour, prévoit la construction d'un nouveau vapocraqueur et d'une usine de monoéthylène glycol (MEG).
Selon Shell, la capacité du vapocraqueur serait comprise entre 600 000 et 900 000 tonnes par an, et celle de l'unité de monoéthylène glycol entre 400 000 et 700 000 tonnes par an. Toutefois, certains observateurs tablent sur une capacité de 1 million de tonnes par an pour le vapocraqueur. Ces unités seront construites sur l'île de Bukom, à proximité de la raffinerie détenue par Shell Eastern Petroleum, qui dispose d'une capacité de 500000 barils par jour. Des modifications sont prévues dans la raffinerie pour alimenter les deux nouvelles installations. Les travaux devraient commencer en 2006 pour un démarrage en 2009. Shell avait initialement prévu de construire ce complexe en collaboration avec Sumitomo. Mais ce dernier s'est retiré du projet, préférant reporter son choix sur l'Arabie Saoudite. Le groupe japonais a en effet annoncé en mai dernier ( CPH n°256 ) son association avec Saudi Aramco pour la mise sur pied d'un complexe composé d'un craqueur d'éthane produisant 1,3 million de tonnes par an d'éthylène, et d'une unité de 80000 tonnes par an de propylène. En aval, plusieurs unités sont aussi prévues. Avec d'une part, deux usines de polyéthylène très basse densité (PEtbd), d'une capacité comprise entre 750000 et 900000 tonnes par an. Et d'autre part, deux usines de polypropylène (PP) d'une capacité annuelle totale de 700000 tonnes. Cette annonce intervient alors que Shell a récemment dégoulotté son usine de monopropylène glycol (MPG) de Singapour, augmentant ses capacités de 25 %. Le démarrage d'une usine de MPG de 60000 tonnes par an à Nanhai (Chine) devrait suivre l'année prochaine. Rappelons qu'à Singapour, Sumitomo et Shell collaborent déjà à travers deux joint-ventures : Petrochemical Corp. of Singapore et The Polyolefins Company (Singapore). Le premier dispose d'une capacité d'éthylène de 1,09 Mt/an et le second, dans lequel Shell détient une participation de 30 %, dispose d'une unité de polyéthylène basse densité (PEbd) de 250000 t/an, de polyéthylène basse densité linéaire (PEbdl) de 150000 t/an et de polypropylène de 350000 t/an. S'y ajoutent un vapocraqueur appartenant à ExxonMobil, d'une capacité de 800000 t/an. Certaines sources ont annoncé que ce dernier pourrait voir ses capacités portées à 1 Mt/an, la compagnie refusant toutefois de confirmer cette information. Pour sa part, Shell construit également un complexe pétrochimique avec le Chinois CNOOC devant démarrer l'an prochain. Pétrochimie: un contrat de 1 Mrd $ signé entre Singapour et l'Iran Alors que Singapour continue son effort visant à accroître son approvisionnement en produits pétrochimiques, le gouvernement vient de signer un contrat d'un milliard de dollars avec l'Iran, pour la fourniture par ce dernier de différents produits pétrochimiques, selon le quotidien iranien Teheran Times . Ce contrat porte sur la période 2006-2010 et concerne les substances qui seront issues du quatrième complexe aromatique d'Assaluyeh, qui doit démarrer l'an prochain. Ce complexe produira notamment 430000 t/an de benzène, 750000 t/an de para-xylène et 100000 t/an d'ortho-xylène.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Fin du feuilleton BHP Billiton/PotashCorp

Fin du feuilleton BHP Billiton/PotashCorp

Dernier étape du feuilleton démarré à la mi-août. Et échec dans la stratégie de croissance externe de BHP Billiton. Celui-ci abandonne son OPA de 39 milliards de dollars (28,6 Mrds €) sur le Canadien PotashCorp, le premier producteur mondial[…]

01/12/2010 | BHP BillitonENGRAIS
Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Plus d'articles