Nous suivre Info chimie

Petronas annule un vaste projet d'élastomères en Malaisie

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le géant malaisien Petronas Chemicals abandonne un projet de construction d'une unité d'élastomères au sein de son futur complexe pétrochimique Rapid (Refinery and petrochemical integrated development) à Pengerang, en Malaisie. À l'origine, Petronas avait prévu d'injecter 3,9 milliards de dollars (3,45 Mrds €) pour construire des capacités de 3,5 millions de tonnes de polymères, de glycols et d'élastomères à Pengerang. Mais après une étude sur les perspectives du marché et le retour sur investissement, l'unité d'élastomères, qui devait disposer de capacités de 350 000 t/an, n'est plus considérée comme suffisamment rentable pour Petronas Chemicals. Le groupe malais devrait ainsi alléger ses investissements de 1,3 Mrd $. Cette annulation serait sans conséquence sur le démarrage des futures unités de glycols et de polymères, assure Petronas Chemicals. Les mises en service sont toujours programmées pour 2019. Le projet d'unité d'élastomères devait être conduit en partenariat avec Versalis, la division chimique et pétrochimique et chimique de l'Italien ENI. Ces derniers mois, ENI cherche à céder tout ou partie de Versalis .

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

  Le groupe coréen LG Chem a annoncé la signature d’un contrat conditionnel avec la société chinoise Ningbo Shanshan. Cet accord porte sur la vente d’une partie de l’activité de[…]

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Plus d'articles