Nous suivre Info chimie

Phénol/Ineos hésite entre la Thaïlande et la Chine

Sujets relatifs :


Ineos Phénol a obtenu des autorités thaïlandaises une extension de deux ans pour une autorisation de construction d'une unité de phénol (400 000 t/an) et d'acétone (coproduit du phénol) à Map Ta Phut, correspondant à un investissement de 200 millions de dollars. Cette autorisation qui devait expirer à la fin de cette année est donc prolongée jusqu'à la fin 2004. Selon notre confrère Chemical Week, Ineos ne s'est toujours pas décidé à démarrer la construction, car il hésite maintenant entre la Thaïlande et la Chine en fonction du résultat de négociations qu'il mène actuellement avec Bayer. Le groupe allemand est bien présent à Mat Ta Phut où il opère une unité de bisphénol A (BPA), produit par condensation du phénol et de l'acétone, et qui sert de matière première aux polycarbonates. Mais il envisage aussi de s'installer à Caojing, en Chine, avec des unités de BPA et de polycarbonates. Rappelons qu'Ineos est présent dans le domaine du phénol depuis le rachat de Phenolchemie à l'allemand Degussa en avril 2001. Ineos dispose ainsi d'une capacité globale de phénol de près de 1,5 million de tonnes/an. Le groupe possède notamment une unité à Gladbeck en Allemagne . Cette unité a déjà été dégoulottée de 100 000 t/an l'an passé pour passer à 630 000 t/an, mais elle pourrait faire l'objet de nouvelles extensions à l'horizon 2004. S'y ajoute une unité à Anvers en Belgique de 420 000 t/an. En dehors des frontières européennes, Ineos possède des installations à Mobile en Alabama, touchées par une explosion et un incendie début septembre. Les unités seront néanmoins remises en service d'ici à la fin de l'année avec une capacité accrue de 10 %, soit de 440 000 t/an en phénol.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

En fusionnant leurs activités dans le domaine des styréniques, BASF et Ineos font émerger le nouveau numéro 1 mondial. Il évoluera sous le nom de Styrolution.On ne voit pas tous les jours émerger un « player » de plus de 5 milliards d'euros de[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Plus d'articles