Nous suivre Info chimie

Phoebe-Ingenica mise sur les projets « middle size »

A.D.
Phoebe-Ingenica mise sur les projets « middle size »

Dominique Pedron, directeur général de Phoebe-Ingenica

© © Phoebe-Ingenica

Après la fusion en 2009, entre Phoebe et Ingenica, le nouveau groupe Phoebe-Ingenica dévoile ses objectifs pour l'année 2010 : augmenter son chiffre d'affaires de 50 % et ses effectifs de 30 %. « Fin 2009, nous comptions 360 salariés. Nos perspectives stratégiques et nos actions commerciales nous permettent d'envisager l'embauche de plus de 100 ingénieurs et techniciens cette année, pour soutenir notre croissance. Par ailleurs, nous nous fixons une augmentation de 50 % de notre chiffre d'affaires pour atteindre 50 M€ », affirme Dominique Pedron, directeur général de Phoebe-Ingenica. En 2009, le groupe a enregistré un chiffre d'affaires de 35 M€. Pour atteindre ses objectifs, il envisage une croissance organique mais aussi des acquisitions. Pour cela, Phoebe-Ingenica s'appuiera sur l'augmentation de 6 M€ de ses fonds propres effectuée en novembre 2009 auprès de la Caisse des dépôts et consignation entreprises (pour le compte du FSI) et d'Avenir Finances. « Notre objectif est d'atteindre 100 M€ de chiffre d'affaires en 2014 », confie le directeur général. Dans le cadre de partenariats commerciaux, le groupe s'est rapproché de l'ingénieriste Alten qui a pris une participation dans son capital début février, selon Les Échos. La direction du groupe n'a pas souhaité commenter cette opération. Phoebe-Ingenica est positionné sur deux axes : l'ingénierie pour les industries de procédé et les prestations dans les secteurs des télécommunications, de l'électronique et de l'informatique. En 2010, « nous voulons développer notre offre d'ingénierie tant pour la construction que pour le revamping d'installations industrielles et consolider notre position en conception de systèmes, et en prestations télécommunications et informatiques », précise Dominique Pedron.

Dans l'ingénierie, le groupe veut se positionner sur les projets « middle size », notamment pour les secteurs de la pétrochimie, de la chimie et de la pharmacie. Le groupe entend également développer l'export qui représente aujourd'hui 10 à 15 % de son chiffre d'affaires. Phoebe-Ingenica travaille en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient à partir de ses bureaux de Jouy-en-Josas (Yvelines) ainsi que de Chasse-sur-Rhône (Rhône).


Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Univar exclut la France du rachat de Quaron

Univar exclut la France du rachat de Quaron

La branche française de Quaron ne sera pas achetée par Univar, alors qu'elle était initialement concernée par l'acquisition du groupe. En juillet dernier, la Commission européenne avait partiellement au torisé le rachat de Quaron par Univar mais[…]

Ashland vend sa division pour 930 M$

Ashland vend sa division pour 930 M$

Azelis achète YDS

Azelis achète YDS

Accord entre Ashland et GRPMS

Accord entre Ashland et GRPMS

Plus d'articles